Box 5G SFR de poche : Profitez du Très Haut Débit SFR, même lors de vos déplacements. Cliquez ici pour en savoir plusNOUS CONTACTERASSISTANCEESPACE CLIENT

SFR Business - marque de SFR

BOUTIQUE EN LIGNE MENU

    Me faire rappeler Nous écrire 0 805 70 24 54

    Service &
    appel gratuits

    Tout sur la 5G

    Comment la 5G impacte-t-elle la sécurité des usines 4.0 ?

    La quatrième révolution industrielle a déjà commencé : celle des usines intelligentes et connectées. La 5G joue un rôle central dans l’émergence de cette nouvelle industrie 4.0.

    Technologie de rupture, elle est le moteur de nombreuses innovations au sein des usines : maintenance prédictive, utilisation des réalités virtuelle et augmentée, cobots ou encore AGV (automated guided vehicles).


    Cette transformation s’opère dans un contexte de cybermenace croissant.

    En 2021, l’industrie a été le secteur d’activité le plus ciblé par les cyberattaques… alors qu’elle n’était que le 8ème plus touchée en 2019.

    De fait, la cybersécurité est devenue un enjeu d’une importance capitale pour les acteurs du secteur. Elle doit être pensée en amont de tout nouveau déploiement technologique.

    Dès lors, quelles sont les conséquences de l’arrivée de la 5G sur la sécurité des usines 4.0 ?

    06/09/2022 min de lecture
    sécurité industrielle

    La 5G : un facteur de risque pour la cybersécurité ?

    Le réseau 5G offre des performances inégalées : jusqu’à 10 fois plus de débit, de réactivité et de connectivité (par rapport à la 4G). Son potentiel est colossal pour le secteur de l’industrie.

    Depuis son arrivée, les usines connectées ont adopté une myriade d’innovations technologiques pour accroître la performance des lignes de production, garantir l’efficacité opérationnelle, ou assurer la sécurité des opérateurs.

    Pour fonctionner correctement, toutes ces innovations doivent s’appuyer sur un réseau performant : la 5G.

    Par exemple, la 5G permet aux usines de tirer pleinement parti de l’IoT, en installant des capteurs connectés sur chaque équipement pour détecter les anomalies et les résoudre avant même qu’elles n’altèrent la production.

    Mais la multiplication des outils, des applications, des objets connectés dans l’usine peut présenter des risques en matière de cybersécurité.

    Hausse de la cybercriminalité

    D’une part, la 5G accroît la surface d’attaque de l’entreprise. D’autre part, elle complexifie le SI des usines 4.0, en le transformant en un véritable millefeuille technologique.

    Or, la complexité de l’infrastructure informatique a toujours constitué un facteur important d’insécurité.

    La cybercriminalité, très lucrative pour les hackers, atteint chaque année de nouveaux records. L’industrie est une cible prioritaire pour les cyber attaquants, car les usines sont des cibles particulièrement rentables.

    Par exemple, un acteur dont les lignes de production sont entièrement paralysées par une cyberattaque sera, dans l’urgence, susceptible de payer rapidement une rançon au montant élevé.

    En résumé, si la transformation numérique des usines - en grande partie initiée par la 5G - révolutionne le secteur de l’industrie, elle accroît aussi les cyber risques. Puisqu’elle devient davantage techno-dépendante, l’industrie 4.0 subira davantage de cyber attaques dans les années à venir.

    Le risque ne vient pas de la 5G mais des innovations qu’elle permet

    La technologie 5G en elle-même n’ajoute pas de risques supplémentaires.

    Elle permet en revanche de déployer de nombreuses innovations technologiques qui peuvent comporter des vulnérabilités.

    Chaque objet connecté au sein de l’usine devra être intrinsèquement sécurisé pour devenir imperméable aux tentatives d’attaques. Beaucoup d’équipements connectés ne sont pas suffisamment sécurisés par défaut.

    Par exemple, certains n’assurent pas le chiffrement des données de bout-en-bout, divulguant ainsi des informations sur l’appareil. Celui-ci peut ensuite faire l’objet d’une attaque ciblée par les pirates afin d’accéder au SI de l’entreprise.

    La protection de leurs objets connectés doit donc être une priorité pour les usines 4.0.

    Sur ce sujet, des mesures juridiques ont déjà été prises. Ainsi, la loi n° 2019-810 du 1er août 2019, “visant à préserver les intérêts de la défense et de la sécurité nationale de la France dans le cadre de l'exploitation des réseaux radioélectriques mobiles”, oblige les entreprises à faire approuver tout nouvel équipement des réseaux 5G par l’ANSSI (l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d'Information).

    La 5G pose une autre question en matière de cybersécurité. Jusqu’ici, beaucoup de contrôles de sécurité étudiaient le trafic réseau en temps réel pour détecter les attaques.

    Or, la 5G et les innovations qui en découlent vont à la fois augmenter la vitesse et le volume des données de l’entreprise. La surveillance du trafic réseau sera donc plus complète et les équipes de sécurité devront concevoir de nouvelles méthodes de surveillance en temps réel et de détection des menaces.

    Enfin, les usines 4.0 passent d’un réseau centralisé, s’appuyant sur un serveur physique et nécessitant une seule méthode de contrôle, à un réseau décentralisé, virtuel ou défini par logiciel (SDN). Celui-ci utilise une plus grande variété de points de routage, qui doivent chacun être contrôlés individuellement.

    Malgré ces quelques éléments qui méritent une attention particulière, la 5G apporte de nombreux bénéfices aux acteurs de l’industrie en matière de cybersécurité.

    À lire aussi
    Webinar

    Téléchargez le replay : "Cybersécurité : 100% des entreprises qui ont subi une attaque se pensaient protégées"

    Les atouts indéniables de la 5G pour la cybersécurité de l’industrie 4.0

    D’abord, la 5G est une technologie normalisée par le 3GPP (3rd Generation Partnership Project), une coopération internationale qui rassemble un grand nombre d’acteurs, parmi lesquels on trouve les principaux fournisseurs d’équipements ou opérateurs de réseaux de télécommunication...

    Celle-ci est notamment à l’origine des réseaux dédiés à l’IoT comme le LTE-M ou le NB-IoT. Ces deux technologies sont à distinguer de LoRa et SigFox qui utilisent des fréquences libres (ou non licenciées, et donc non protégées en cas de brouillage intempestif par exemple)

    Recourir à une technologie standardisée garantit l'interopérabilité entre les opérateurs de réseaux, prérequis indispensable pour le roaming. D’autre part, le standard a été rigoureusement audité à sa création et son niveau de sécurité a été vérifié et validé, et fait régulièrement l’objet d’évolutions techniques et d’améliorations.

    Le chiffrement des données est indispensable pour protéger les informations de l’entreprise. Elles deviennent ainsi inaccessibles aux personnes ne disposant pas de la clé de chiffrement.

    Pour protéger les entreprises du vol de données et de l’espionnage industriel, la 5G renforce le chiffrement grâce à des clefs de longueur étendue (256 bits contre 128 bits jusqu’alors avec la 4G).

    Par ailleurs, la 5G améliore la protection des données, qui sont échangées entre les usagers. Jusqu’ici, la 4G permettait de protéger la confidentialité des informations, mais le contenu du message pouvait cependant être modifié.

    Avec la 5G, non seulement le message est chiffré, mais son intégrité (ou protection contre les altérations) est désormais assurée. Cette protection est cruciale à l’échelle d’une usine, car des données altérées transmises à une machine peuvent provoquer des dysfonctionnements sur la ligne de production.

    La 5G permet également de découper virtuellement le réseau (network slicing) pour allouer à chaque application la qualité de service dont elle a réellement besoin et prioriser les applications critiques par exemple. Ainsi, les entreprises industrielles bénéficient d’une meilleure gestion de leurs flux, et ont la garantie que l’efficacité opérationnelle ne sera jamais perturbée par des problèmes de latence.

    Doté d’une équipe de 400 experts en cybersécurité, SFR Business accompagne les acteurs de l’industrie 4.0 dans le déploiement de la 5G au sein de leurs usines, mais aussi dans la mise en place de leurs projets IoT. Toutes les données transitant par nos réseaux disposent du plus haut degré de sécurité.



    La 5G apporte donc des évolutions significatives en matière de cybersécurité pour les acteurs de l’industrie. Il est cependant nécessaire d’adopter une approche de bout-en-bout pour se prémunir pleinement des cyber attaques et garantir le maintien des opérations en toutes circonstances.

    Dans un contexte de transformation numérique propice aux cyberattaques, la 5G entraîne dans son sillage de nombreuses innovations qui sont autant de vulnérabilités potentielles que d’atouts considérables pour la sécurité informatique.

    Cybersécurité industrielle

    Sécurisez vos processus industriels efficacement de bout-en-bout Découvrez les solutions