SFR Business - marque de SFR   Nous contacter Assistance Espace Client

AFFICHER tous les résultats

SFR Business - marque de SFR Me faire rappeler Nous écrire 0 805 70 24 54 Service & appel gratuits

BUSINESS ROOM POINTS DE VUE, VÉCUS ET EXPERTISE TÉLECOM ET CLOUD

Roaming Europe : on arrête les frais !

Le 15 juin 2017 voit la fin de la facturation des frais d'itinérance en Europe-DOM. Désormais, les appels, les SMS/MMS et l'Internet mobile seront accessibles sans surcoût depuis l'ensemble des pays faisant partie de l'Union Européenne et des DOM. Ils le seront dans les mêmes conditions tarifaires que celles prévues pour les communications nationales dans le cadre du contrat passé avec l'opérateur fournissant l'abonnement.

Une bonne nouvelle, à consommer... avec modération.


Qu’est-ce que le Roaming Europe ?

Le roaming permet à un voyageur en itinérance de continuer de bénéficier de services de communication (Appels, SMS, MMS et internet) lors de ses déplacements à l’étranger, grâce à des accords bilatéraux passés par son fournisseur de services avec ses homologues dans différents pays. Il a fait l’objet, depuis sa mise en place, de facturations spécifiques de la part des opérateurs. Au prix, parfois, de mauvaises surprises lorsque la facture mensuelle arrivait.

Dans le cadre de son souhait de favoriser la libre circulation des personnes en Europe, la Commission Européenne a choisi, depuis 2007, de demander aux opérateurs de baisser progressivement le montant de ces frais d’itinérance.

À partir du 15 juin 2017, ils seront totalement supprimés. Ce qui s’est traduit, abusivement, par de nombreux titres dans les journaux sur « la fin du roaming en Europe ». Ce qui est faux et heureusement : nous allons pouvoir continuer d’accéder à tous nos services de téléphonie et d’Internet Mobile en UE/DOM vers UE/DOM, et ce, au prix des services nationaux.

Roaming Europe : ce qui change, selon la nature de votre forfait

  • Forfaits illimités, pour la voix et les SMS : plus aucune facturation de frais de roaming en Europe et en DOM.
  • Forfaits voix et SMS limités en durée et en nombre : aucune facturation de frais d’itinérance en Europe, jusqu'à épuisement de votre forfait. Au-delà, facturation des dépassements aux mêmes conditions que sur le territoire national.
  • Le cas de l’Internet Mobile : les abonnements des opérateurs prévoient généralement un volume de données disponible en France à épuisement, soit un débit réduit , soit une facturation au-delà. Avec la suppression des frais de roaming Europe, cette mécanique va s’appliquer à l’identique lorsque vous serez en UE/DOM.

Roaming Europe : ce qui ne change pas

  • Vos communications (Appels, MMS, SMS), depuis la France vers les pays de l’Union Européenne ou les DOM, continueront d’être facturées aux conditions de votre contrat actuel.
  • Les frais d’itinérance et les options roaming présentes sur votre ligne continueront de se déclencher pour vos déplacements hors UE/DOM, ce qui inclut les TOM. 

Roaming Europe : les limites à connaître

La Commission Européenne a anticipé une dérive : celle qui consisterait, pour un voyageur régulier se déplaçant en Europe, à souscrire son abonnement dans le pays et auprès d’un opérateur qui lui ferait la meilleure offre, au lieu de choisir un opérateur dans son pays d’origine.

En clair, la Commission Européenne ne souhaite pas que cette suppression des frais d’itinérance en Europe/DOM ne se traduise par une mise en concurrence des opérateurs européens sur l’ensemble du continent. Elle a donc posé une règle qui stipule que des frais supplémentaires seront facturés à un voyageur qui utiliserait de manière anormale son téléphone, sa tablette ou son PC à l’étranger :

  • Parce qu’il a été présent, plus de 50% du temps sur les quatre derniers mois, hors du pays d’origine de son contrat mobile.
  • Et parce que sa consommation (voix, données, SMS, reçus ou émis) hors du pays d’origine de son contrat représente plus de la moitié du total de sa consommation.

Les opérateurs préviendront l’abonné ou l’entreprise qui détient les abonnements avant d’appliquer la facturation de frais supplémentaires sur les usages futurs non raisonnables.

Découvrez l'application concrète de l'abolish roaming

Mobilité, International, roaming, internet