SFR Business - marque de SFR
Internet des Objets

Comment réaliser un projet IoT en 6 étapes

Maintenance prédictive, logistique connectée, recueil de données… l'Internet des Objets (IoT pour Internet of Things) devient une réalité très concrète pour de très nombreuses entreprises.

Par exemple, dans le domaine de la santé, on estime que 646 millions d'appareils IoT ont été utilisés en 2020 dans les hôpitaux, les cliniques et les cabinets médicaux1. L'IoT est présent dans tous les secteurs, et cette tendance va se confirmer dans les prochaines années : le nombre de connexions IoT cellulaires devrait d'ailleurs atteindre 3,5 milliards en 20232.


Piloter la mise en place d'un appareil connecté nécessite une méthodologie particulière afin d'en tirer le meilleur.

Voici les 6 étapes incontournables à prendre en compte pour réussir cette industrialisation du projet IoT.

26/04/2022 min de lecture
Projet IoT

L'IoT, un changement de paradigme

L'IoT représente une évolution importante en matière de transformation digitale en allant chercher des données qui étaient jusqu’alors inaccessibles (des canalisations souterraines, un compteur de gaz dans un lieu éloigné, une grue sur un chantier de construction, etc.)

Par cette capacité à connecter la plupart des objets, l'IoT constitue donc un changement de paradigme capable de transformer l'organisation des entreprises. Et ses avantages sont nombreux : 

  • Amélioration de la productivité des équipes : grâce aux solutions IoT, les tâches récurrentes et à faible valeur ajoutée peuvent être effectuées automatiquement, de sorte que les ressources humaines soient transférées vers des tâches plus complexes qui nécessitent des compétences personnelles plus poussées.

  • Gestion efficace des opérations : l'interconnexion des appareils intelligents permet notamment le contrôle automatisé telle que, par exemple, la gestion des stocks, le suivi des expéditions, la gestion du carburant et des pièces de rechange dans le monde industriel.

  • Une meilleure utilisation des ressources et des actifs : la programmation et la surveillance automatisées mises en œuvre à l'aide de capteurs connectés permettent une utilisation plus efficace des ressources, notamment une meilleure gestion de l'énergie et de la consommation d'eau (agriculture, gestion des espaces verts, des espaces publics, etc.).

  • Un fonctionnement rentable : l'IoT permet de limiter les temps d'arrêt des équipements en intervenant de manière prédictive uniquement lorsque c'est nécessaire, selon les données collectées. Le taux de production est donc plus élevé, ce qui se traduit par une activité plus prédictible et des revenus plus importants.
À lire aussi
Article

Le réel coût d'une cyberattaque pour votre PME

Les 6 étapes d'un projet IoT

Pour simplifier le cadrage d'un projet IoT, nous avons modélisé en 6 étapes incontournables la construction d'un objet connecté. Cette modélisation de projet IoT se veut simple et pratique, facilement utilisable, pour aider tous les entrepreneurs à identifier les étapes indispensables d’un tel projet.

Première étape : l’objet

Boîtier inséré dans un véhicule pour surveiller les déplacements, capteur permettant de mesurer les éléments de température ou de pression d’un équipement industriel, ou encore pour gérer des matériels médicaux dans les hôpitaux (maintenance, taux d’utilisation…), l’objet connecté peut être représentatif d’éléments extrêmement différents et diversifiés. La première étape est donc d’acquérir, ou de construire le cas échéant, l’objet adapté aux contraintes physiques du cas d’usage de l’entreprise. À titre d'exemple, l’entreprise Pyrescom a connecté ses distributeurs automatiques de gel hydro-alcoolique avec la technologie NB-IoT (Narrowband Internet of Things). Ce réseau basse consommation offre une grande autonomie énergétique allant jusqu’à 10 ans sur batterie. La borne peut alors délivrer 35 000 doses de gel hydro-alcoolique en parfaite autonomie, tout en remontant en temps réel les informations de sa consommation (nombre de doses délivrées, alertes du niveau de gel, etc.).

Deuxième étape : la connectivité pour la communication des objets connectés

Une fois cette problématique de l’objet traitée, l’objectif est de le rendre connecté. Si l’objet capte les données, elles n’ont aucun sens si elles ne sont pas transférées. Un ensemble de solutions de connectivité existe pour faire 'parler' l’objet. En fonction de la nature de l’objet et des données qu’il capte, il faudra choisir le bon réseau : 2G/3G/4G, réseaux bas débit et basse consommation tels que le NB-IoT).

Troisième étape : la collecte de l’ensemble des données

Face à la multitude des objets, la collecte et la modélisation de l’ensemble des données produites est un point crucial. Pour les traiter, toutes les données doivent être collectées et traitées afin d’être exploitables, et ce, à travers un seul outil simple et ergonomique. Collecter des données peut contribuer à réaliser des économies. Ainsi, alors que les prix de l’énergie augmentent, l'IoT permet de transformer les bâtiments en Smart Building afin d'en réduire drastiquement la consommation. Dans le secteur du bâtiment, l’IoT permet de moduler la consommation énergétique des équipements grâce aux données fournies par des capteurs connectés. Par exemple, les appareils assurant le chauffage peuvent s’adapter à la température de chaque pièce, anticiper les données météorologiques et les horaires de fréquentation des salles pour optimiser la consommation d’énergie.

Quatrième étape : l’hébergement et le stockage des données

Les données doivent être stockées, gérées et administrées en toute sécurité. Face à la criticité des données (données de santé ou de géolocalisation), il est important de bénéficier d’une infrastructure qui garantit la sécurité des données et qui soit en mesure de s’adapter à la montée en charge du projet.

Cinquième étape : le développement de logiques applicatives

Pour donner un sens aux données collectées et en dégager toute la valeur (optimisation de l’activité de l’entreprise, fidélisation de ses clients ou encore proposition de nouveaux services innovants), il faut pouvoir les utiliser et les lier entre elles. Cela se traduit par le développement et la mise en œuvre d’une application IoT. Au travers d’une telle application, l’entreprise pourra utiliser au mieux ces données et piloter les objets ou les processus.

Sixième étape : la restitution des données captées par les objets connectés

Pour proposer ces nouveaux services innovants à ses clients, l’entreprise doit mettre une interface à leur disposition pour interagir avec eux. Cette application IoT, proposée sous forme d’interface web, d’application mobile permet de partager les données avec ses clients ou ses fournisseurs, en toute simplicité et d’améliorer l’expérience client par exemple.

Dans le monde industriel, l'IoT est indissociable de la maintenance prédictive. Il s'agit d'un type de maintenance qui utilise la puissance des données collectées par des capteurs et analysées sur un outil de GMAO (gestion de maintenance assistée par ordinateur) pour intervenir au bon moment. Vous connaissez ainsi la probabilité qu’un outil ou un équipement subisse une défaillance dans un avenir proche et quelles en sont les causes possibles.

Santé, agriculture, production industrielle, services, smart cities, transports… tous les secteurs sont concernés par l'IoT. Qu'ils aient une influence sur le cœur de l'activité de l'entreprise (comme la production industrielle), ou sur des usages périphériques (entretien du bâtiment par exemple), les objets connectés constituent le meilleur allié des décideurs connectés qui placent la donnée comme une clé de réussite de leur activité.

Internet des Objets

Avec l'IoT et le M2M, profitez de tous les avantages des objets connectés Découvrez les solutions IoT

Recevez le meilleur de l’actualité

s'abonner

(1) https://www.forbes.com/sites/insights-intelai/2019/02/11/the-hospital-will-see-you-now/?sh=2e5d8eb2408a
(2) https://www.forbes.com/sites/forbestechcouncil/2021/06/21/orchestrating-a-successful-edge-revolution-in-telecom/?sh=4f21150f7f5c