SFR Business - marque de SFR

NOUS CONTACTERASSISTANCEESPACE CLIENT

 MENU

    Me faire rappeler Nous écrire 0 805 70 24 54

    Service &
    appel gratuits

    BUSINESS ROOM POINTS DE VUES, VÉCUS ET EXPERTISES TÉLÉCOMS ET CLOUD

    Comment créer un objet connecté ?

    Mise à jour 17/04/2018


    Loin d’être un buzz, l’IoT est une réalité très concrète pour toutes les entreprises. De la sélection au pilotage de leurs objets connectés, la mise en place d’un projet IoT nécessite une vision globale unifiant des axes fondamentaux pour ne pas entraver ses performances.

    Pour créer un objet connecté, voici 6 étapes incontournables à prendre en compte pour réussir cette industrialisation du projet IoT.



    Les 6 étapes d'un projet IoT

    Pour simplifier le cadrage d'un projet IoT, nous avons modélisé en 6 étapes incontournables la construction d'un objet connecté. Avec une solution IoT simple et pratique, facilement utilisable, pour aider tous les entrepreneurs souhaitant se lancer dans le monde de l’Internet des objets :

    1. L’élément central du projet IoT : l’objet
    2. Boitier inséré dans un véhicule pour surveiller les déplacements, capteur permettant de mesurer les éléments de température ou de pression d’un équipement industriel, ou encore pour gérer des matériels médicaux dans les hôpitaux (maintenance, taux d’utilisation…), l’objet connecté peut être représentatif d’éléments extrêmement différents et diversifiés.

      La première étape est donc d’acquérir, ou de construire le cas échéant, l’objet adapté aux contraintes physiques du cas d’usage de l’entreprise

    3. La connectivité pour la communication des objets connectés
    4. Une fois cette problématique de l’objet traitée, l’objectif est de le rendre communiquant. Si l’objet capte les données, elles n’ont aucun sens si elles ne sont pas transférées. Un ensemble de solutions de connectivité existe pour faire 'parler' l’objet. En fonction de la nature de l’objet et des données qu’il capte, il faudra choisir le bon réseau : 2G/3G/4G, réseaux bas débit et basse consommation (type Sigfox, NB-IoT)…

    5. La collecte de l’ensemble des données 
    6. Face à la multitude des objets, la collecte et la modélisation de l’ensemble des données produites est un point crucial. Pour les traiter, toutes les données doivent être collectées et traitées afin d’être exploitable et ce à travers un seul outil simple et ergonomique.

    7. L’hébergement et le stockage des données
    8. Les données doivent être stockées, gérées et administrées en toute sécurité. Face à la criticité des données (exemple données de santé ou de géolocalisation), il est important de bénéficier d’une infrastructure qui garantit la sécurité des données et qui soit en mesure de s’adapter à la montée en charge du projet.

    9. Le développement de logiques applicatives 
    10. Pour donner un sens aux données collectées et en dégager toute la valeur (optimisation de l’activité de l’entreprise, fidélisation de ses clients ou encore proposition de nouveaux services innovants), il faut pouvoir les utiliser et les lier entre elles. Cela se traduit par le développement et la mise en œuvre d’une application IoT. Au travers d’une telle application, l’entreprise peut utiliser au mieux ces données et piloter les objets ou les processus.

    11. La restitution des données captées par les objets connectés
    12. Pour proposer ces nouveaux services innovants à ses clients, l’entreprise doit mettre une interface à leur disposition pour interagir avec eux. Cette application IoT, proposée sous forme d’interface web, d’application mobile permet de partager les données avec ses clients ou ses fournisseurs, en toute simplicité et d’améliorer l’expérience client par exemple.

    IoT, projet IoT, objets connectés, données des objets connectés