SFR Business - marque de SFR   Nous contacter Assistance Espace Client

AFFICHER tous les résultats

SFR Business - marque de SFR Me faire rappeler Nous écrire 0 805 70 24 54 Service & appel gratuits

BUSINESS ROOM POINTS DE VUE, VÉCUS ET EXPERTISE TÉLECOM ET CLOUD

De la 4G à la 5G : un changement qui agite toute la planète

Révolution numérique, rupture technologique, transformation digitale… Le nouveau réseau 5G va créer de nouvelles habitudes et de nouveaux marchés. Certains pays ont déjà pris beaucoup d’avance, quand d’autres ne font que s’interroger sur les modalités du futur déploiement. Petit tour du monde de l’actualité de la 5G.


En vingt ans, notre société a été totalement transformée par le numérique. La 5G promet bien d’être la révolution industrielle majeure des années 2020. Sa triple capacité à réduire les latences, augmenter de manière exponentielle les débits et densifier les échanges de flux bénéficiera en premier lieu aux entreprises. Une histoire dont les héros sont souvent ceux qui ont su prendre les devants, au bon moment. Et les entreprises qui exploiteront les potentiels de la 5G en premier auront un avantage concurrentiel décisif sur les autres. Mais autour du globe, le déploiement de la 5G se fera progressivement.

Un déploiement de la 5G, de 2018 à mi-2019 pour les pays en tête

Qatar : l’entreprise Ooredoo a gagné un pari audacieux au printemps 2018 en faisant du Qatar le premier pays dans le monde disposant d’un réseau 5G opérationnel et accessible au grand public. Plus précisément un réseau accessible dans une partie de la capitale, Doha, qui devrait rapidement ensuite rapidement s’étendre dans le reste de la ville.

États-Unis : les premiers servis devraient être les grandes métropoles américaines dès la fin de l’année 2018 et plus vraisemblablement début 2019, en particulier grâce aux efforts de Verizon et d’AT&T. Si les modèles économiques autour de la 5G sont loin d’être finalisés, la bataille est clairement engagée et la concurrence fait rage. Il y a cependant une inconnue de taille : les récentes déclarations et l’imprévisibilité de l’entourage du président Trump qui évoquait une nationalisation du réseau 5G américain, avant de se rétracter, pourraient ralentir ce processus.

Corée du Sud : après une démonstration convaincante de la 5G coréenne lors des derniers Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang à l’hiver 2018, la Corée du Sud devrait être parmi les leaders de la 5G en Asie, avec la Chine et le Japon. L’opérateur SK Telecom avait même réalisé des premiers tests du nouveau réseau à haut débit dès 2017.

Suisse : c’est normalement avant la fin de l’année 2018 que l’opérateur Swisscom lancera son réseau 5G dans certains endroits ciblés à haut potentiel de la Confédération helvétique. Une estimation ambitieuse prévoit même de couvrir une grande partie du pays d’ici la fin de l’année 2020. Une dynamique à surveiller de très près pour les opérateurs européens.

Une arrivée prévue de la 5G, entre fin 2019 et mi 2020 pour le peloton

Japon : comme souvent, les grands événements internationaux servent de catalyseurs pour valoriser le savoir-faire technologique des pays hôtes. Dans ce cas, ce sont les Jeux olympiques d’été qui se dérouleront à Tokyo à l’été 2020 qui seront utilisés pour faire la démonstration de la puissance du réseau 5G nippon. Un événement mondial pour un lancement grand public très attendu avant un déploiement généralisé.

Chine : si la Chine n’est pas le pays qui bénéficie des premiers lancements de son réseau 5G, c’est en revanche le pays qui serait le mieux préparé pour son déploiement à grande échelle. Elle devrait suivre la tendance des précurseurs avec un lancement dans une quinzaine de grandes villes pour fin 2019, mais avec une accélération de son implémentation dès début 2020 pour couvrir un maximum de son territoire. Une course qu’elle pourrait même remporter avant les États-Unis en matière de couverture globale.

L’Union européenne : la standardisation et les normes européennes sont en cours d’alignement entre les différents pays, ce qui n’empêche pas certains opérateurs d’expérimenter la 5G depuis plusieurs années au sein des laboratoires, et depuis peu, au coeur de plusieurs agglomérations. Le lancement grand public est prévu au courant de l’année 2020.

La 5G à partir de fin 2020 pour les autres 

Le Canada, la Russie et l’Amérique du Sud, entre autres exemples, devraient fermer la marche avec un lancement de la 5G prévu au courant ou à la fin de l’année 2020. Des retards qui inquiètent les opérateurs locaux, mais qui restent dans la tendance globale du plan d’adoption de ce nouveau réseau qui ne soulève pas que des questions technologiques, mais également des problématiques économiques, financières et sociétales.

La 5G est une formidable vitrine commerciale. Et si être parmi les premiers opérateurs à se lancer sur ce nouveau réseau a un impact concret et direct sur l’image, l’innovation et le savoir-faire perçu, il faut surtout prendre en compte la capacité des États et des entreprises à couvrir la majorité - ou la totalité - d’un territoire.

Or, 2018, dans le meilleur des cas, et 2020-2021, dans la plupart des autres cas, ne marqueront que le lancement de la 5G. Un lancement qui peut d’ailleurs parfois être limité à quelques quartiers d’une grande ville. Au final, il faudra compter au moins 5 à 10 ans pour connecter tout un pays à la 5G compte tenu des contraintes géographiques et des besoins en financement nécessaires pour construire l'infrastructure spécifique. Un challenge à suivre de près !

5G, réseau 5G, 4G, lancement de la 5G