SFR Business - marque de SFR   Nous contacter Assistance Espace Client

AFFICHER tous les résultats

SFR Business - marque de SFR Me faire rappeler Nous écrire 0 805 70 24 54 Service & appel gratuits

BUSINESS ROOM POINTS DE VUE, VÉCUS ET EXPERTISE TÉLECOM ET CLOUD

Comment stocker et protéger les données de votre entreprise dans le cloud ?

Publié par : Julien Mirenayat

Pour stocker les données d'une entreprise, le cloud est avantageux : fortes capacités d'hébergement, simplicité d'utilisation, pas d'installation matérielle, pas de maintenance. Il offre également des services pour le travail collaboratif ou le télétravail, ainsi qu'une sécurisation accrue des données. Pourtant, par méconnaissance ou manque de confiance, les professionnels montrent encore des réticences à confier l'hébergement de leurs données à un tiers. Alors pour y voir plus clair, voici un guide sur les enjeux du stockage en ligne et le choix d'une solution adaptée à vos besoins.

Méconnaissance, méfiance : des freins persistants au stockage en ligne

De nombreux freins maintiennent les entreprises éloignées du cloud computing : serveurs à l'étranger, risques de vol ou de perte de données, etc. Pour beaucoup d'entre elles, il s'agit avant tout d'une question de confiance. Résultat : elles préfèrent conserver des solutions de stockage traditionnelles (disques durs, serveurs internes...). Selon une enquête de ServiceNow, seulement 52 % des entreprises ont mis en place une solution cloud en 2016. Pour le cabinet Gartner, le cloud computing va pourtant devenir rapidement une option par défaut pour le déploiement de logiciels. « La majorité des fonctionnalités les plus avancées sera, à terme, uniquement disponible sur le cloud, ce qui forcera la main aux entreprises qui sont encore réticentes sur l’utilisation de cette technologie. On estime à 92 % le taux d'entreprises qui utiliseront une forme de Cloud Computing d'ici 2020 », expliquent les analystes.

Cloud privé ou public : quelles différences ?

Le cloud offre un catalogue de services additionnels à valeur ajoutée, bien au-delà du stockage : partage et synchronisation des données, télétravail, services de messagerie, applications accessibles 24h/24, rétention longue durée, sauvegarde sur un site distant.... Pour en profiter, les entreprises peuvent se tourner vers un cloud public (Dropbox, Google Drive...) ou un cloud privé. En voici les principales caractéristiques :


Cloud public Cloud privé
Usages Services et données accessibles depuis internet pour permettre le partage d’informations

Exemples : serveurs web, serveurs de partage de données, …
Services et données accessibles uniquement par des ressources internes à chaque client.

Exemples : bases de données clients, …
Performance Les acteurs proposent tous un catalogue d’offres permettant d’accéder à des services optimisant le prix ou la performance
Niveau de sécurité Généralement, les cloud provider s’engagent uniquement sur la durabilité des données (IE la robustesse des infrastructures contre la panne), mais ne propose pas de solutions de sauvegarde pour prévenir la perte issue d’erreurs humaine ou d’attaques Solution dédiée à chaque client proposant des services spécifiques répondant aux différentes exigences (chiffrement, sauvegarde, …)
Le cloud public permet la mise en place rapide de solutions permettant de partager l’information Le cloud privé privilégie la sécurité des données

LE CLOUD HYBRIDE : UNE SOLUTION IDÉALE POUR OPTIMISER VOTRE INFRASTRUCTURE INFORMATIQUE

Le cloud hybride : la solution idéale ?

Le graal n'est pas nécessairement dans l'externalisation totale dans le cloud. Et à contrario, la conservation intégrale des données en interne représente un certain nombre de risques (notamment en cas d'incendie, panne ou destruction des équipements) et des coûts (exploitation de grosses volumétries, capacités à restaurer des données très anciennes, etc). Pour une entreprise, il est donc essentiel de mettre en place une véritable stratégie de gestion des données : évaluer les besoins, auditer les utilisateurs, étudier la sécurité informatique... À titre d'exemple, un client de SFR Business expliquait que seulement 10% de ses données sont critiques... Aussi, la solution se trouve peut-être du côté des cloud hybrides, plus avantageux car ils prennent le meilleur des deux modèles existants : la puissance du cloud public et le contrôle total sur les applications hébergées et les données vitales du cloud privé. Autre avantage : la partie publique du cloud hybride permet de faire évoluer rapidement les datacenters existants, en présentant des ressources additionnelles rapides à mettre en œuvre. Indépendants mais connectés, les deux cloud sont gérés et redimensionnés par l'entreprise, en fonction de son activité.

Julien Mirenayat

Responsable Marketing DataCenter et Cloud




Cloud, stockage en ligne, données, cloud hybride