SFR Business - marque de SFR   Nous contacter Assistance Espace Client

AFFICHER tous les résultats

SFR Business - marque de SFR Me faire rappeler Nous écrire 0 805 70 24 54 Service & appel gratuits

BUSINESS ROOM POINTS DE VUES, VÉCUS ET EXPERTISES TÉLÉCOMS ET CLOUD

L’accessibilité et la sécurité de leurs données, un enjeu pour le dynamisme des PME

Pour tirer parti des opportunités de la révolution de la data et améliorer la satisfaction de leur clients, les PME ne peuvent pas toujours investir massivement, humainement ou financièrement. Mais grâce à des serveurs puissants en mode cloud, en accès distant et sécurisé, elles peuvent monter en puissance progressivement, et de manière économique.

Interview de Vincent Poulbère Directeur Marketing chez SFR Business.


Constatez-vous une prise de conscience des PME françaises sur la nécessité de leur transformation numérique, et notamment l’exploitation des données qui sont générées par la digitalisation de leurs processus ?

Nous assistons depuis quelques années à un rattrapage du retard qui avait été accumulé par les entreprises françaises, notamment dans la création de sites de e-commerce et la dématérialisation de leurs processus. Leur compétitivité s’en améliore, ainsi que leur capacité à exporter et à étendre leur domaine d’action à l’international. Par exemple, 31% d’entre elles considèrent qu’elles ont acquis un avantage compétitif en se digitalisant (source Adobe Marketing Digital 2016). Une bonne partie de ces gains dépend de l’exploitation des données, de plus en plus nombreuses, qui sont produites tout au long de ces processus automatisés.

De quels types de données ont-elles besoin, pour aller plus loin dans l’exploitation de leur « potentiel numérique » ?

Il peut s’agir d’informations concernant les clients, recueillies lors de leurs interactions avec les sites internet, les centres de contacts, les applications mobiles ou même les systèmes de Wi-Fi gratuit ouverts dans les boutiques. Il en découle une meilleure compréhension de leurs attentes, une plus grande fluidité dans le service apporté, et ce quel que soit le canal de communication utilisé.

L’autre gisement de valeur réside dans l’analyse des données produites par les processus back-office, par exemple au niveau d’une chaîne logistique : les réseaux de communications, de plus en plus performants à l’heure du très haut débit, permettent de fluidifier la relation entre les collaborateurs tout au long du processus, de partager de l’information et d’améliorer la productivité, pour finalement faire baisser les coûts de fonctionnement.

Enfin, elles doivent se préparer à la multiplication des nouvelles sources de données, proposées notamment par l’internet des objets. Leur recueil et leur analyse vont devenir une source majeure de connaissance des clients mais aussi aider à la conception de nouveaux produits et services.

Sur le plan technique, quels sont les besoins de ces entreprises qui n’ont, souvent, pas de spécialiste de la data à disposition ?

Elles n’en ont pas besoin pour se lancer ! Les premières applications peuvent naître de l’intuition d’experts métiers qui trouvent, avec l’analyse des données sur des logiciels faciles d’accès – y compris des tableurs – matière à vérifier leurs hypothèses.

En revanche, il y a des briques technologiques incontournables. D’abord et surtout il faut disposer de réseaux de communications performants, pour acheminer rapidement l’information et la partager. Le déploiement du très haut débit en France, et la multiplication des accès fibres, notamment sur les zones d’activités économiques, est une très bonne nouvelle pour les PME, souvent situées à l’extérieur des grands centres urbains. Mais elles doivent apporter la plus grande attention aux garanties de fonctionnement de ces liens qui deviennent vitaux pour leurs activités. Je pense ici aux engagements de performance et de GTR (garantie de temps de rétablissement) proposés dans le cadre de leurs contrats pour les entreprises.

Il faut ensuite protéger ce nouveau patrimoine, en le stockant sur des serveurs sécurisés, à l’abri des pannes matérielles. Et dans le cas où elles surviennent tout de même, il faut avoir prévu un PRA (plan de reprise d’activité) qui limitera leurs effets négatifs sur le fonctionnement du business.

Enfin, les PME sont parmi les premières victimes des attaques par ransomwares et autres virus informatiques. Il faut donc prendre garde à mettre les précieuses données à l’abri de ces malveillances, avec des solutions appropriées.


A LIRE AUSSI
La fibre optique entreprise, pour quoi faire ?

Le cahier des charges techniques, pour profiter en toute sérénité de la « data révolution », peut paraître complexe ?

Il existe des solutions pour commencer à exploiter et sécuriser rapidement ses données, sans investissements massifs humains, informatiques et financiers. Elles sont proposées par des opérateurs comme SFR Business, en mode cloud. Accessibles via les réseaux de communications, elles offrent des plates-formes pour recueillir puis héberger les données, parfaitement sécurisées contre les attaques externes, avec des stratégies de redondance entre serveurs pour éviter les pertes d’information données en cas de défaillance d’un matériel.

L’utilisateur vit une expérience fluide malgré l’accès à distance, grâce aux bandes passantes désormais disponibles avec la 4G et la fibre. Parmi ces solutions payables à l’usage, des systèmes de communication unifiée permettent notamment de profiter de tous les bénéfices du multi-canal, en particulier pour renouveler la relation client.

Avec ces solutions, les PME peuvent s’aguerrir progressivement et sans investissements importants à l’analyse de leurs données pour développer leur business, et notamment à l’international.

TESTEZ L’ÉLIGIBILITÉ DE VOTRE ENTREPRISE À LA FIBRE OPTIQUE


Sécurité données, PME,
à lire également

Vous souhaitez Nous contacter
Nous écrire
0 805 702 454 Service & appel gratuits