SFR Business - marque de SFR

NOUS CONTACTERASSISTANCEESPACE CLIENT

 MENU

    Me faire rappeler Nous écrire 0 805 70 24 54

    Service &
    appel gratuits

    Internet et Réseaux

    DSI : quels sont les avantages à passer aux services managés ?

    Nouveaux usages mobiles, nouvelle organisation du télétravail, nouvelles technologies… L’entreprise est en pleine mutation. Face à cette évolution inévitable, l’heure est aux choix stratégiques pour les DSI. En effet, la transformation digitale et l’accélération du nomadisme génèrent de nouveaux besoins auprès des collaborateurs. La direction des systèmes d’information doit alors elle aussi repenser son organisation en conséquence pour offrir un maximum de flexibilité, un haut niveau de qualité mais aussi une sécurité optimale. Dans cette perspective, les services managés constituent un choix plus pertinent que les solutions autonomes.

    Publié le 14/12/2020 min de lecture
    Femmes devant leur ordinateur

    Télétravail, espaces de coworking, flex office, travail sur un site distant… Bienvenue au sein d’une entreprise hybride, agile et mobile. Au-delà de l’impact de la crise sanitaire, les modes de travail ne cessent d’évoluer depuis ces dernières années sous l’impulsion notamment des solutions de collaboration et de communications unifiées. Résultat, en 2030, plus de la moitié des collaborateurs travailleront à distance, parfois même sans passer une seule journée au bureau. 


    Même si la tendance est plus à une organisation hybride du travail, la DSI doit s’adapter pour faire face à ces nouveaux besoins et aussi les nouvelles menaces qui y sont liés. En effet, le volume de cyberattaques a considérablement augmenté pendant le confinement du fait du très grand nombre de télétravailleurs, parfois peu au fait des mesures de protection à adopter. Des failles de sécurité aux conséquences néfastes tant sur la productivité et l’efficacité du collaborateur, que sur la fiabilité du système d’information. Dans ce contexte, le choix des bons outils devient critique.

    Solution autonome : avantages et inconvénients

    L’un des principaux avantages des solutions On-Premise* est que l’équipe IT peut entièrement garder la main et contrôler en interne l’ensemble des usages qui en sont faits. Ainsi, elles peuvent les gérer de A à Z, et s’assurer à tout moment de leur bon fonctionnement. Un choix souvent « rassurant » dès qu’il s’agit des données les plus critiques de l’entreprise. De plus, la plupart des technologies actuelles sont parfaitement compatibles On-Premise et Cloud, à l’image des solutions de sécurité comme le sandboxing ou le SD-WAN


    Toutefois, à la DSI la charge d’assurer, entre autres, la maintenance, les mises à jour et le contrôle des patchs de sécurité de ces solutions sur site. De même, attention au shadow IT** dans le cas où la solution proposée ne proposerait pas une expérience aussi intuitive et qualitative que les applications personnelles des collaborateurs. 


    Résultat, dans un environnement IT de plus en plus complexe, la gestion des solutions autonomes peut s’avérer particulièrement chronophage et même contreproductif vis-à-vis du développement de l’activité. En effet, impossible pour la DSI de se focaliser pleinement sur les besoins utilisateurs durant le temps consacré à ces tâches à faible valeur ajoutée. Le risque est alors de ralentir le processus de transformation de toute l’entreprise, centré sur un partenariat IT – Business.

    A lire aussi

    Applications, télétravail, Cloud : pourquoi passer au SD-WAN va simplifier la gestion des réseaux ?

    Pourquoi passer aux services managés ?

    Les solutions autonomes ne semblent plus correspondre totalement aux besoins actuels des métiers ni au nouveau modèle d’organisation du travail ; une entreprise désormais as a service et qui s’étend de plus en plus hors les murs. À l’image des collaborateurs, la DSI doit donc s’appuyer sur une infrastructure flexible, souple, sécurisée et évolutive. C’est pourquoi les services managés apparaissent comme une réponse adaptée à ces nouveaux besoins. 


    • En effet, dans une externalisation des services, il revient au fournisseur d’assurer la gestion, la sauvegarde, l’hébergement et la sécurité des données. De même, il a l’obligation de garantir la conformité de ses solutions aux règlementations en vigueur, et ce même en cas de forte contrainte règlementaire (comme avec le RGPD par exemple). 

    • Autre atout : un environnement favorable au développement. Établies dans le Cloud, les services managés offrent une scalabilité en phase avec les besoins réels des utilisateurs et adaptée aux pics d’activité de l’entreprise. De ce fait, la DSI remplit parfaitement son rôle de nouveau business Partner de l’entreprise, donnant aux directions métiers les conditions idéales pour croître sereinement. 

    • Enfin, élément clé de ces services managés : la sécurité. Inutile de le rappeler, les entreprises sont aujourd’hui confrontées à une recrudescence des tentatives de piratage avec des conséquences parfois désastreuses et ce, quelle que soit leur taille. 92% des entreprises françaises ont déjà subi une ou plusieurs attaques ! Or, il est difficile de recruter toutes les expertises en interne tant les hackers redoublent désormais d’efficacité pour déployer des menaces de plus en plus complexes (et donc difficiles à détecter en amont). En ce sens, recourir à des solutions de sécurité managéespar des experts se révèle une barrière efficace contre les tentatives d’intrusion


    Applications métiers, réseau, support, maintenance, infrastructures, Cloud, sécurité… Externaliser la gestion de ses solutions et de les confier à un fournisseur de services expert permet alors à la DSI de véritablement se recentrer sur la première valeur de ses équipes : faciliter la transformation de l’entreprise, favoriser le développement de nouveaux usages et accélérer la croissance. Une première étape vers plus de productivité, d’efficacité et d’agilité. hébergement, la supervision… et des coûts cachés qui y sont liés. De même, elle bénéficie d’une « scalabilité » optimale adaptée à son développement et aux montées en charge dont elle a besoin. Une agilité inhérente au modèle « Cloud » qui permet à l’entreprise digitale de se développer sereinement et à un coût maîtrisé, la mutualisation du coût des licences favorisant également la réduction des coûts d’acquisition des solutions ou des infrastructures.

    SDNET : l'alliance SD-WAN et Cybersécurité

    Une expérience utilisateur optimale et une sécurité garantie Découvrez SDNET

    Recevez le meilleur de l’actualité

    s'abonner

    * On-premise : hébergement du logiciel par l'entreprise qui l'utilise.
    ** Shadow IT : systèmes d'information et de communication réalisés et mis en œuvre approbation de la DSI.