SFR Business - marque de SFR

NOUS CONTACTERASSISTANCEESPACE CLIENT

 MENU

    Me faire rappeler Nous écrire 0 805 70 24 54

    Service &
    appel gratuits

    BUSINESS ROOM POINTS DE VUE, VÉCUS ET EXPERTISE TÉLECOM ET CLOUD

    La protection informatique de l'entreprise : une priorité

    Aujourd'hui, à l'heure d'Internet et de la mobilité, la sécurité des données concerne toutes les entreprises, quelle que soit leur taille. Avec la démocratisation des solutions d'hébergement dans le Cloud et la numérisation des outils, les réseaux deviennent de plus en plus vulnérables aux menaces informatiques. Qu'ils soient internes (problèmes techniques, erreurs de manipulation, malveillance) ou externes (emails frauduleux, vol de données, virus, attaques ou même espionnage industriel), les risques sont nombreux. Pour les anticiper, l'entreprise doit donc veiller à protéger son réseau et sécuriser ses données


    en
    résumé

    Pourquoi est-il primordial de mettre en place une stratégie de sécurité informatique ? Voici les principaux enjeux à prendre en considération pour protéger les réseaux et les données de l'entreprise :

    • La sécurité des réseaux Intranet et Internet (points d'accès, bornes Wi-Fi, etc)
    • Le stockage et la sécurisation des données sensibles (emails, cloud, etc)

    La protection des réseaux de l'entreprise (Intranet et Internet)

    La protection des réseaux est primordiale. Dans une entreprise, tous les points d'accès à l'Intranet (le réseau internet de l'entreprise) sont autant de passages par lesquels les pirates peuvent s'introduire. Cela concerne tous les sites connectés au réseau : siège, entrepôts, bureaux, ateliers, filiales, etc. Si l'entreprise est présente sur Internet (commerce en ligne, par exemple), les pirates peuvent également exploiter une faille pour accéder à la machine contenant les données utilisées pour le fonctionnement du site, un serveur par exemple. Il en va de même, lorsque les salariés se connectent à Internet depuis l'entreprise. S'ils se rendent sur un site dangereux (ou s'ils téléchargent et installent un logiciel frauduleux), des virus peuvent infecter le poste de travail (ordinateur, smartphone, tablette, etc) et se répandre dans le réseau interne. Dans tous les cas, les conséquences peuvent être lourdes pour l'entreprise victime de piratage, d'un virus ou d'un logiciel malveillant : blocage du site, destruction des informations, vol des données personnelles des clients, menaces, etc.

    D'une manière générale, les appareils connectés au réseau (interne ou externe) sont nombreux et posent tous des problèmes de sécurité (équipements bluetooth, clés USB, ordinateurs fixes, bornes d'accès Wi-Fi, appareils mobiles, applications SaaS , photocopieurs, télécopieurs, etc). À ce titre, les entreprises doivent veiller de près à leur gestion et à leur protection. 


    Le stockage et la sécurisation des données sensibles (messagerie électronique, Cloud, etc)

    Un autre aspect, souvent omis par les entreprises, réside dans la réception et l'envoi des emails. Or, c'est bien souvent par le biais d'emails frauduleux, que les pirates parviennent à s'infiltrer dans le réseau interne. Les entreprises doivent être particulièrement vigilantes sur ce point. D'autant qu'une nouvelle pratique se propage actuellement sur Internet. Les pirates envoient un email calqué sur les messages reçus habituellement (banque, assurance, URSSAF, etc). En cliquant sur un lien, ou en ouvrant une pièce jointe (et parfois même en lisant simplement le message), le salarié permet aux criminels de rentrer dans le réseau de l'entreprise. En cryptant ensuite les données sensibles, les pirates rendent celles-ci inutilisables. Pour les récupérer, l'entreprise est contrainte de payer une rançon. 

    Généralement, certaines PME commettent l'erreur de se concentrer sur le stockage et la protection physique des données (les disques durs des salariés, par exemple), notamment en cas d'incendie. Elles oublient l'importance des échanges réalisés dans le Cloud (emails, application métiers, internet, etc). Dématérialisées, les données sont particulièrement vulnérables et sujettes au piratage : vol, effacement, corruption, espionnage industriel, etc.

    Enfin, les entreprises doivent surveiller les solutions de stockage gratuites, que de nombreux salariés utilisent pour mettre en ligne des fichiers et sur lesquelles elles n'ont pas la main (quelles sont les données échangées ? Qui peut y accéder ?). Ces plateformes étant, la plupart du temps, hébergées aux États-Unis, cela n'est pas sans poser des problèmes juridiques, surtout si les données en question sont sensibles ou privées. 



    Protection , Sécurité, Réseaux

    Vous souhaitez Nous contacter
    Nous écrire
    0 805 702 454 Service & appel gratuits