SFR Business - marque de SFR   Nous contacter Assistance Espace Client

AFFICHER tous les résultats

SFR Business - marque de SFR Me faire rappeler Nous écrire 0 805 70 24 54 Service & appel gratuits

BUSINESS ROOM POINTS DE VUE, VÉCUS ET EXPERTISEs TÉLECOM ET CLOUD

La 4G embarque les communications unifiées sur le mobile

Les communications unifiées et leurs riches fonctionnalités de collaboration, par exemple la disponibilité de numéros uniques pour la convergence entre téléphones fixes et mobiles, séduisent progressivement les entreprises. Avec la VoIP, qui amène la qualité 4G aux communications (voix et data) sur smartphones, une étape décisive pour leur adoption se profile.


La maturité de la téléphonie mobile 4G

Depuis deux ans, les solutions de transport de la voix sur les réseaux de téléphonie mobile 4G parviennent à maturité et se concrétisent dans les offres des opérateurs. Les plus avancés n’hésitent pas à proposer l’option VoLTE gratuitement, en appui du déploiement de leurs réseaux de téléphonie mobile 4G, à ceux de leurs clients qui ont choisi d’équiper leurs collaborateurs avec des smartphones compatibles. Les avantages sont nombreux :

  • La technologie VoLTE rehausse les performances des communications (voix et données simultanément) sur les réseaux 4G.
  • La qualité obtenue est comparable à celle disponible avec la VoIP sur poste fixe.
  • Ceci renforce l’attractivité des « numéros uniques » qui permettent aux collaborateurs d’utiliser indifféremment leurs postes téléphoniques fixes ou mobiles.
  • L’adoption des communications unifiées et de leurs nombreuses autres fonctionnalités devrait en être facilitée.

VoIP sur les mobiles en 4G : la norme VoLTE

Ces progrès reposent sur l’utilisation de la technologie VoLTE (Voice over LTE) qui reprend les principes de codage de la voix sur les réseaux internet (VoIP), en l’optimisant pour les réseaux 4G de téléphonie mobile. Il s’agit d’une norme, portée par le consortium GSMA, ce qui lui confère de belles perspectives d’avenir et de pérennité.

VoLTE permet le transport des communications vocales et des SMS sous forme de flux IP analogues aux autres flux de données (Internet, vidéos, images, etc.) déjà transportés sur les réseaux LTE, cela avec plusieurs conséquences positives.

Des appels plus rapides et de qualité avec la VoIP sur les mobiles en 4G

L’établissement des appels est plus rapide en 2 à 3 secondes en moyenne, contre 8 à 10 s avec les réseaux 3G, grâce à l’utilisation de profils IMS. Ces derniers garantissent une priorité et une qualité de service plus élevées aux flux vocaux, qui étaient auparavant obligatoirement basculés en 3G pour la voix, même lorsqu’ils transitaient sur des réseaux 4G.

L’utilisateur peut en même temps appeler et utiliser des services data (surf, téléchargement, partage, etc.), ce qui était impossible auparavant. Ceci est dû à une bande passante trois à cinq fois plus importante qu’avec la 3G. Elle est disponible indistinctement et simultanément pour acheminer aussi bien la voix que les données, avec une priorité donnée au transport de la voix par rapport aux données. En effet la voix est acheminée en priorité dans le Réseau de l’opérateur. 

La qualité audio des appels est grandement améliorée et devient comparable aux meilleures performances obtenues avec des téléphones fixes. Pour en bénéficier, il est nécessaire que les deux interlocuteurs soient équipés de smartphones compatibles. Il reste néanmoins possible d’appeler ou de recevoir des appels de n’importe quel téléphone fixe ou mobile non compatible, pour une qualité de communication cette fois standard, dictée par les limites du réseau 3G. 

Enfin, la puissance du réseau 4G permet aux opérateurs de proposer désormais le VoWifi (voice over wifi). Il s’agit d’une technologie complémentaire à la VoLTE qui utilise la plateforme IMS pour fournir un service de voix sur IP depuis un accès wifi. Elle permet de faire transiter l'ensemble des communications (appels et SMS) via le réseau wifi disponible : celui de l’utilisateur bien sûr mais aussi, plus intéressant, celui de n’importe quel endroit où il se trouve (galerie commerciale, bâtiment, etc), si celui-ci est couvert par un réseau wifi, même celui fourni par un autre opérateur que celui de son abonnement. Les smartphones compatibles ((voir liste  jointe?)) avec cette fonctionnalité, ne réclament aucune manipulation spécifique une fois que l’option est activée sur la ligne et le smartphone de l’utilisateur. La bascule des services voix et SMS en wifi  est automatique dès lors qu’ils sont activés. La  fonction est particulièrement intéressante dans les endroits où le réseau GSM 2G, 3G ou 4G est moins dense, ou affaibli, et comme technologie complémentaire de couverture de réseau indoor. La qualité de la communication s’en trouve améliorée au passage.


A LIRE AUSSI
LA VOLTE booste la mobilité des entreprises


VoIP et numéro unique : le déclic ?

La mise à disposition de ces nouveaux terminaux et de ce nouveau standard de qualité constitue un pas pouvant être décisif dans l’adoption des solutions dites de communications unifiées par les entreprises. Elles sont certes disponibles depuis une dizaine d’années mais ne s’imposent que progressivement, car la richesse de leurs fonctionnalités a peut-être empêché jusqu’ici l’émergence de la « killer-application » (comme a pu l’être par exemple la mise à disposition des SMS pour l’adoption des téléphones mobiles dans les années 1990). 

Pour rappel, le concept de communications unifiées, parfois désignées sous le vocable UCaaS (Unified Communications as a Service), recouvre des solutions variées qui adressent la productivité, la qualité, la sécurité et la gestion de l’ensemble des communications de l’entreprise, sur site comme en situation de mobilité. Par exemple :

  • Des interactions en temps réel (messageries instantanées, calendriers synchronisés), pour optimiser son activité au moment T.
  • Des outils de partage comme les plateformes de conférence (audio ou vidéo conférence), de partages de documents et applications ouvertes de type « web guest » pour collaborer avec des membres externes.
  • Un renforcement des possibilités de connexion avec la notification de présence, et surtout la joignabilité, particulièrement incarnée dans la convergence fixe/mobile (numéro unique, sonneries simultanées sur plusieurs postes ou séquentielles lorsqu’il y a basculement).
  • La simplicité de gestion pour les équipes techniques, avec une seule application permettant de configurer les postes, de surveiller les usages et les consommations
  • Le répondeur unique, qui permet à l’interlocuteur entrant de ne laisser qu’un seul message tout en étant certain qu’il sera transmis, quel que soit le terminal utilisé par le collaborateur à l’instant T.

Ce dernier point s’avère particulièrement important avec l’évolution des pratiques professionnelles, et notamment le développement du télétravail ou des situations de mobilité dans le quotidien. 

Grâce aux communications unifiées, l’utilisateur peut gérer cette joignabilité au travers d’un numéro d’appel entrant unique, desservant aussi bien son smartphone que son téléphone de bureau, lui-même éventuellement relié à un ordinateur en VoIP pour plus de confort et/ou l’établissement de communications vidéo. Sur une simple application accessible sur un portail internet ou via une apps, il peut modifier lui-même les règles d'acheminement et de présentation des appels. Par exemple, pendant les heures de bureau pour faire sonner son poste fixe, puis au bout de cinq sonneries un téléphone mobile, en dehors de ces plages horaires, ou lors de déplacements pour réacheminer l'appel sur son portable en fonction de l’appelant désigné selon une liste, explicite ou pas.

Le confort accru dans l’utilisation des smartphones LTE et leur capacité à gérer, avec un niveau de qualité égal et jusqu’ici inégalé, les échanges voix et data, semblent de nature à décider nombre d’entreprises à franchir le pas du numéro unique dans les prochains mois.