Box 5G SFR : Profitez du Très Haut Débit SFR, même lors de vos déplacements. Cliquez ici pour en savoir plusNous contacterAssistanceEspace Client

SFR Business - marque de SFR

Boutique en ligne MENU

    Me faire rappeler Nous écrire 0 805 70 24 54

    Service &
    appel gratuits

    Internet et Réseaux

    Ne pas confondre Cloud et Virtualisation

    Si le cloud utilise en général les technologies de virtualisation, il incarne surtout une nouvelle approche des infrastructures matérielles et logicielles.

    Cloud et virtualisation sont deux concepts bien différents, mais parfois confondus.

    C'est donc l'occasion de revenir sur ce sujet si important dans l'écosystème ultra-connecté des entreprises aujourd'hui.

    26/09/2022 min de lecture
    Cloud et Virtualisation

    Les différences entre cloud et virtualisation

    Pendant des années, les constructeurs ont fabriqué des serveurs pour faire tourner une application, selon la règle « un serveur pour une application ».

    D'autant plus que les machines étaient spécifiquement optimisées pour tel ou tel programme.

    Et quand l'application se révélait gourmande, on ajoutait d'autres serveurs pour lui procurer plus de puissance (clusters).

    Résultat : les entreprises disposaient de très nombreux serveurs dont les processeurs et la mémoire étaient utilisés à un faible pourcentage de leurs capacités (30 à 40% dans les meilleurs cas).

    Le cloud et la virtualisation viennent donc apporter agilité et flexibilité aux systèmes et infrastructures techniques des entreprises.


    La virtualisation est une technologie, tandis que le cloud est une méthodologie.


    La virtualisation et le cloud sont deux approches très importantes, en particulier pour les TPE et PME qui ont souvent des ressources techniques limitées. Principales différences :

    Virtualisation :

    • DéfinitionC'est une technologie qui permet de créer plusieurs environnements simulés ou ressources spécialisées à partir d'un seul système physique.
    • Fonctionnement : Un logiciel appelé hyperviseur est installé sur le matériel physique et dissocie les ressources de la machine qui sont ensuite mises à la disposition d'environnements virtuels avec des machines virtuelles.
    • Avantage cléLa séparation et la distribution des ressources du matériel en temps réel et selon les besoins des solutions utilisées.

    Cloud : 

    • Définition : C'est un moyen de mettre à la disposition d'utilisateurs des ressources de calcul, de réseau et de stockage, ainsi que des services, des plateformes et des applications.
    • FonctionnementDes charges de travail sont exécutées dans ce système et les ressources sont redimensionnées automatiquement et allouées de façon dynamique selon les besoins.
    • Avantage clé Le cloud mutualise les ressources matérielles et logicielles et procure un environnement unique et cohérent, maintenu et sécurisé pour tous les utilisateurs qui n'ont plus à se préoccuper des questions techniques.


    À lire aussi
    eBook à télécharger

    Le SDWAN clé-en-main pour les PME

    La virtualisation découple matériel et logiciel

    La virtualisation des serveurs a permis de réduire - voire de supprimer - la dépendance entre matériel et logiciel.

    L'application, son environnement et ses fichiers sont regroupés dans une sorte de bulle (serveur ou machine virtuels). L'hyperviseur (logiciel en chef) lui fournit la puissance dont il a besoin (processeur ou partie de processeur, et mémoire) de façon dynamique et automatisée.

    Ainsi, plusieurs machines virtuelles (ou VM pour virtual machine) telles que VMware peuvent s'exécuter sur une même machine physique. Fini la sous-exploitation des serveurs physiques dans les data centers, et vive les économies d'énergie et les gains d'espace !

    Cerise sur le gâteau : des serveurs supplémentaires peuvent être ajoutés et l'hyperviseur se charge de redistribuer la puissance de ces serveurs physiques sans arrêter la production.

    Parmi les autres technologies de cette famille, on trouve la virtualisation du stockage, qui permet d'éviter les embouteillages de données (virtualisation de ports) et découple (plus ou moins selon les solutions) l'application de stockage de la plate-forme matérielle.

    Autre innovation majeure : la virtualisation réseau, plus récente, vise elle aussi à régler les inconvénients liés aux engorgements, mais également la gestion des niveaux de criticité des flux. C'est ainsi que le SD-WAN simplifie considérablement la gestion des flux de données des entreprises.

    Et surtout, la virtualisation réseau permet de procurer des connexions réseau (ou une connexion recalibrée) à la demande, indépendamment du matériel.

    Le cloud : la mutualisation des services

    Les solutions cloud sont nombreuses dans les entreprises etfont désormais partie de notre quotidien. C'est notamment le cas des solutions en ligne : messagerie, banque en ligne, stockage, ERP, logiciels financiers, marketing, de gestion de projet, etc. C'est pourquoi les projets de migration cloud se multiplient dans les entreprises. 


    L'objectif des applications cloud consiste à fournir un service (logiciel) en ligne, à la demande, et individualisé, juste le temps nécessaire, sans rien avoir à installer : ni matériel ni logiciel. On parle alors de SaaS pour Software as a Service. Ces services sont généralement facturés chaque mois en fonction du nombre d’utilisateurs et des options choisies. L'application étant unique, elle est gérée de la même manière, sur toutes les machines, partout dans le monde et à tout moment. C'est une solution intéressante pour une entreprise, qui n'a plus à gérer ni les mises à jour, ni les versions ou les migrations.


    Pour qu'une application en mode SaaS fonctionne, il lui faut une infrastructure adaptée. On parle alors d'IaaS ou Infrastructure as a Service. En effet, les composantes matérielles (serveurs, stockage, réseau) doivent pouvoir être fournies dynamiquement et selon les besoins. C'est ici que sont généralement utilisés un ou plusieurs types de virtualisation avec des systèmes d'exploitation cloud qui font leur apparition. Ce sont eux qui provisionnent et déprovisionnent les ressources utilisées par les applications.


    Cœur névralgique des solutions cloud (public ou privé), la fonction d'administration et d'orchestration évoluée de ces environnements peut tout mesurer. Cela permet de contrôler la qualité du service, de mettre en place des modes de facturation à la consommation, à la durée, à l'espace utilisé... De plus, pour les entreprises qui connaissent de fortes fluctuations de leurs besoins en ressources Cloud, le cloud hybride est une solution idéale pour profiter de la scalabilité du cloud à tout moment.

    Cloud et virtualisation : un duo gagnant

    De même que l'IaaS propose un catalogue de services d'infrastructure matérielle pour les applications, le PaaS (Platform as a Service) apporte l'infrastructure logicielle intermédiaire (middleware). Cette couche propose au développeur un catalogue de services logiciels pour concevoir des applications SaaS : bases de données, outils de collaboration ou de mobilité, gestion unifiée des identités des utilisateurs, connexions inter-clouds, intégration de données, et autres services divers et variés.


    Bien entendu, ces services doivent être déployés de manière à respecter les principes du cloud (élasticité, unicité, multitenant, etc.) et à masquer la complexité sous-jacente au développeur. Il est donc logique que le socle de son infrastructure matérielle recourt fortement à la virtualisation, évitant les interventions manuelles et favorisant une forte automatisation.


    Grâce à l'état actuel des technologies, plus le niveau de virtualisation est élevé, plus le potentiel d'économie est important. À condition cependant de disposer d'une supervision et d'une administration commune, simple et cohérente. Comment trouver la bonne solution pour votre système.

    À lire aussi
    Replay webinar

    SD-WAN : une solution indispensable pour votre entreprise multisite

    Comment trouver la bonne solution pour votre système d'information ?

    Il est important de choisir une solution d'infrastructure (IaaS) flexible, qui évolue avec les besoins de votre entreprise. Idéalement, votre environnement privé doit être livré avec votre sélection de ressources de Cloud Computing (CPU, mémoire, stockage, sauvegarde, raccordements aux réseaux, etc.).

    En cours de contrat, vous pourrez ajuster vos ressources à la hausse ou à la baisse et créer vos machines virtuelles à votre convenance, sans contrainte de gabarit prédéfini. De quoi bénéficier d'un environnement privé qui évolue en fonction des besoins de votre activité et de vos applications et dont vous serez le seul à l’administrer.



    Cloud et Virtualisation représentent deux évolutions majeures qui viennent transformer le fonctionnement des entreprises. En mettant à la disposition des professionnels des ressources informatiques virtuellement illimitées capables de s'adapter à leurs besoins en temps réel, le cloud et la virtualisation contribuent à transformer la manière dont les entreprises fonctionnent et l'expérience qu'elles peuvent apporter à leurs clients.

    Réseau d'entreprise

    La nouvelle génération de datacenters virtuels dans le Cloud privé SFR Découvrez la solution Cloud Agility

    Recevez le meilleur de l’actualité

    s'abonner