SFR Business - marque de SFR

NOUS CONTACTERASSISTANCEESPACE CLIENT

 MENU

    Me faire rappeler Nous écrire 0 805 70 24 54

    Service &
    appel gratuits

    Internet et Réseaux

    Comment choisir la bonne fibre pour son entreprise ?

    Derrière le terme Fibre Optique se cachent en fait plusieurs technologies sensiblement différentes. Et les entreprises peuvent être désorientées à l’heure de choisir quelle fibre installer dans leurs locaux. Mieux vaut avoir une vision claire des choses avant d’entreprendre des travaux de connexion. Explications.

    Publié le 10/10/2018 et mis à jour le 09/11/2020 min de lecture
    Benjamin Laygnez Responsable des offres VPN
    Choisir fibre entreprise

    La fibre succède à l’ADSL

    La fibre optique est appelée à remplacer à terme entièrement la technologie xDSL (ADSL, VDSL…). Cette dernière est encore largement utilisée aujourd’hui pour faire transiter des flux numériques sur une ligne téléphonique au moyen du réseau cuivre. Le Plan Fibre décrété par l’État actuellement en déploiement consiste d’ici la prochaine décennie à totalement substituer le cuivre par la fibre. Ceci permettra de transmettre des données au moins dix fois plus rapidement que le xDSL. Un atout de taille pour le développement des entreprises.

    La fibre optique : un réseau fiable, crypté et évolutif

    Cette technologie novatrice utilise un câblage en fibre optique aux avantages multiples. Elle offre une parfaite transmission des données sans détérioration sur de longues distances et est idéale pour relier des sites distants. De plus, il est très difficile, voire impossible, de la mettre sur écoute ce qui réduit l’espionnage industriel, sans compter que les flux sont souvent cryptés. Le diamètre du câble est réduit ce qui le rend facile à poser dans n’importe quel type de locaux. Mais ce ne sont pas les seuls avantages de la fibre : c’est son évolutivité qui fait la différence ; sans toucher à l’infrastructure, on peut faire évoluer les débits simplement ou activer plusieurs services en simultané.

    Fibre mutualisée versus fibre dédiée

    La distinction entre un réseau mutualisé et dédié est primordiale. Connecter son entreprise au moyen de la fibre mutualisée revient à partager sa connexion avec d’autres clients. Ce qui signifie que, la vitesse n’est jamais garantie car elle est en fonction des usages des particuliers et entreprises reliés au même Nœud de Raccordement Optique (NRO) et que comme dans la technologie ADSL, le débit peut être asymétrique. En revanche, la fibre mutualisée s’avère être une solution peu onéreuse. 


    Comme son nom l’indique, la fibre dédiée offre l’énorme avantage de ne s’adresser qu’à un seul client sans aucun partage. Ce qui lui confère de multiples atouts, à commencer par des débits symétriques garantis, ainsi qu’un engagement opérateur sur le temps de rétablissement du service, en cas de coupure. La fibre dédiée peut véhiculer des flux à des vitesses de plusieurs Gigabits par seconde. Concrètement, elle est particulièrement adaptée à des échanges exigeants de type visioconférence, hébergement Cloud, téléchargement de fichiers multimédia, etc.

    A lire aussi

    Fibre optique : le développement de B&B Hôtels

    FTTB, FTTH, FTTE, FTTO… quelles différences et comment choisir ?

    Ces termes servent à classer les types de fibre disponibles, les différences se situent autour de deux éléments importants. 


    Premier élément de distinction, le fait que l’accès soit mutualisé ou dédié, ce qui, comme écrit plus haut, a une incidence forte sur les caractéristiques de la fibre (débits symétriques ou non, débits garantis ou non) et les engagements de qualité de service des opérateurs (temps de rétablissement notamment en cas de panne). Dans la catégorie Fibre mutualisée, on trouve ainsi le FTTH et le FTTB. Les fibres de type dédiées sont les fibres FTTO (Fibre To The Office) ou FTTE (Fibre To The Entreprise), les deux termes désignant sensiblement la même chose. 


    Second élément de distinction, la méthode de raccordement pour les « derniers mètres ». Le FTTB (que l’on appelle aussi parfois FTTLA, pour Fibre To The Last Amplifier, littéralement Fibre jusqu’au dernier amplificateur) utilise la fibre pour véhiculer les données jusqu’au pied de l’immeuble ou point de brassage proche (dans la rue). La connexion terminale (du point de brassage au local de l’entreprise) est ensuite assurée par un câble de cuivre coaxial dans le bâtiment.

    La fibre de bout en bout

    La Fibre FTTH (Fibre To The Home) tout comme la Fibre FTTO / FTTE sont, elles, réalisées en fibre de bout en bout, depuis le Nœud de Raccordement Optique jusque au local du client. Il est à noter que cette méthode de raccordement final (fibre optique ou cuivre coaxial) n’a pas d’impact sur le service qui va être délivré, les débits et engagements proposés étant en général identiques entre un accès FTTB et un accès FTTH : c’est seulement la zone géographique qui déterminera à quel type de fibre une entreprise est éligible ou non. En définitive, il est donc important de retenir que les critères de choix de la fibre portent essentiellement sur le niveau d’engagement attendu et la nécessité de disposer ou non d’un débit symétrique et garanti.

    La fibre FTTO, pensée pour les entreprises

    La fibre FTTO (Fibre To The Office) a été spécifiquement pensée pour les entreprises ayant développé des besoins en Très Haut Débit poussés : hébergement Cloud, visioconférence, transfert de fichiers sensibles vers des sites distants, etc. L’accès fibre est ici dédié à chaque client de bout en bout, le câble étant directement tiré de l’entreprise vers le point de raccordement. Ceci procure plusieurs avantages : 

    • Les débits sont symétriques : la capacité d’émission et de réception des données sont identiques. Ils sont constants, garantis et sans aucune perte de signal, d’où une qualité de service inégalée. 

    • La sécurité est renforcée du fait qu’il n’est plus question ici de mutualisation, mais bien d’individualisation de chaque solution doublée de cryptage. En cas de panne, l’opérateur Télécoms peut s’engager à rétablir la connexion en quelques heures

    En revanche, une offre FTTO revêt des frais de raccordement au réseau et un coût d’abonnement plus élevé qu’une connexion FTTH. D’où l’intérêt pour une entreprise de se poser la question de savoir de quelle fibre elle a véritablement besoin. Sous toutes ses formes, la Fibre est incontestablement la technologie la mieux à même de soutenir le développement digital des entreprises, quelle que soit leur taille.

    INTERNET FIBRE À DÉBIT SYMÉTRIQUE GARANTI DE 100 MBIT/S

    Développez sans contraintes toutes vos solutions digitales Testez votre éligibilité à la fibre
    A lire aussi

    En savoir plus sur Benjamin Laygnez, Responsable des offres VPN

    Recevez le meilleur de l’actualité

    s'abonner