SFR Business - marque de SFR

NOUS CONTACTERASSISTANCEESPACE CLIENT

 MENU

    Me faire rappeler Nous écrire 0 805 70 24 54

    Service &
    appel gratuits

    Tout sur la 5G

    Les atouts de la 5G pour les ETI du secteur industriel

    Alors que les premiers déploiements sont en cours, la 5G est omniprésente dans les esprits des dirigeants et des DSI des ETI*. Avec des caractéristiques uniques (très haut débit, temps de latence amélioré, connectivité des objets facilitée…), la 5G sera le levier principal pour répondre aux  problématiques industrielles. Supply chain, gestion des stocks, production robotisée, digital twins, maintenance prédictive, nouveaux usages et processus industriels… le monde de l’industrie 4.0 se révolutionne.

    07/01/2021 min de lecture

    La 5G, une nouvelle révolution industrielle

    La 5G est une norme de communication en cours de déploiement dans le monde. Elle vient marquer une nouvelle rupture en matière de communications après la 4G, qui a accéléré la diffusion de contenus (vidéo, visioconférence, streaming, partage de données…), la 3G, qui a démocratisé l'internet mobile, et la 2G, qui a rendu les communications mobiles. La 5G est un standard qui ouvre de nouvelles possibilités innovantes, et ses arguments sont convaincants pour les professionnels.


    Avec la 5G, les débits sont jusqu’à 10 fois plus rapides, le temps de latence est très faible, et la connectivité est considérablement améliorée. Ceci offre de nouvelles perspectives pour l'IoT (internet des objets). De quoi intéresser les ETI qui pourront s'appuyer sur cette technologie pour accélérer leur développement et conquérir de nouveaux marchés. 


    L'industrie et la 5G : le duo gagnant

    Si la 5G va apporter de nombreux gains au quotidien pour tous les professionnels, c'est particulièrement dans le monde industriel qu'elle va faire la différence :

    • Un réseau plus rapide pour transférer vos données sans limites de temps ou de volume. Tous vos projets big data en mobilité pourront désormais se concrétiser.

    • Un réseau à la latence améliorée pour que les actions prévues s'exécutent bien au bon moment et au bon endroit, que ce soit sur une ligne de production, un quai de chargement, un laboratoire ou un entrepôt.

    • Un réseau plus collaboratif pour favoriser les échanges avec vos fournisseurs, clients, vendeurs ou partenaires, pour travailler en temps réel grâce à la massification des objets connectés.

    A partir de 2023, le réseau 5G pourra être organisé et segmenté pour répondre à des usages différents en termes de qualité de service (vitesse, latence, bande passante, couverture, etc.). Ce découpage virtuel du réseau, ou Network Slicing, permettra de personnaliser votre connexion 5G en fonction de vos besoins. Vous pourrez ainsi contrôler des usages critiques (sécurité, pilotage des robots, vidéosurveillance…) indépendamment des usages quotidiens moins exigeants.


    A lire aussi

    Pourquoi la 5G est faite pour les entreprises ?

    Avec l'IoT et la 5G, l'industrie devient sans limites

    Dans le monde industriel au sens large, la 5G va rendre concrets des concepts qui figuraient depuis longtemps dans le plan stratégique de transformation digitale de bien des entreprises.  Ainsi, un industriel pourra développer des digital twins pour mieux gérer son activité. Représentations numériques d’actifs physiques, les digital twins peuvent faciliter la supervision des véhicules, et les immobiliser pour maintenance, uniquement quand cela est nécessaire. Concrètement, les capteurs posés sur les essieux, dans les pneus et le moteur, par exemple, donnent des informations en temps réel qui sont intégrées dans son jumeau numérique. 


    La 5G permet aux capteurs de collecter et de transmettre des informations en temps réel. Géolocalisation, pression, température, poids, vitesse… toutes les données physiques peuvent être exploitées pour prendre les bonnes décisions au bon moment. Dans le monde de la logistique, la 5G se transforme en innovation de rupture pour assurer le suivi des produits stockés dans l'un des milliers de conteneurs stockés sur un navire, par exemple. C'est la même chose dans la gestion des paquets et colis qui doivent transiter entre différents sites. Pour bien optimiser sa stratégie IoT, il est essentiel d'être bien accompagné pour se poser les bonnes questions :

    • Volume de données : est-ce que mes informations sont conséquentes ?

    • Fréquence : dois-je faire communiquer mes capteurs deux fois par an ou toutes les heures ?

    • Emplacement : mes objets sont-ils situés à l’intérieur des bâtiments ? Dans des zones peu ou mal couvertes ? Sont-ils difficiles d’accès ?

    • Alimentation électrique : est-ce que les capteurs sont connectés à un réseau électrique ? En tout temps ou par intermittence ? Quel type de batterie est nécessaire ?

    • Géolocalisation : est-ce une contrainte critique ? Si oui, quel est le niveau de précision attendu ? Du mètre ? Du kilomètre ? De plusieurs dizaines de kilomètres ?

    • Mouvement : est-ce que les capteurs sont fixes ou mobiles ? S’ils sont mobiles, dans quel périmètre géographique ? Quand doivent-ils communiquer ? À chaque mouvement ? À des étapes fixes ? Est-ce que le geofencing** est nécessaire ?

    • Durée de vie : est-ce que les capteurs sont facilement accessibles ou ont-ils vocation à vivre longtemps dans des lieux ou des endroits difficiles d’accès ?


    La 5G va pleinement bénéficier aux ETI, qui pourront exploiter des technologies de pointe au service de leurs collaborateurs. Dans le secteur industriel, le nouveau réseau mobile rend possible des usages innovants : AGV (pour automatic guided vehicle - un robot déplaçant de façon autonome des marchandises dans une usine, un entrepôt ou un atelier), robotisation, déploiement des capteurs, intelligence artificielle, réalité augmentée/virtuelle, etc. Les technologies de l’usine du futur ne remplacent pas l’humain, bien au contraire : elles vont l’assister dans ses tâches, améliorer ses conditions de travail et lui apporter plus de sécurité. 


    Cette transition nécessite le regard d'experts qui connaissent très bien les ETI et le monde industriel. C'est la raison pour laquelle SFR Business est à votre disposition pour vous accompagner dans l’aventure 5G et transformer votre actif industriel à l'aune du déploiement de cette technologie de rupture. De quoi renforcer la compétitivité des ETI en stimulant l’innovation, en diminuant les coûts opérationnels, voire en développant de nouveaux modèles d’affaires.

    industrie, e-santé, innovation... Découvrir la 5G

    *ETI : selon l’INSEE, une entreprise de taille intermédiaire (ETI) est une entreprise qui a entre 250 et 4 999 salariés, et soit un chiffre d'affaires n'excédant pas 1,5 milliard d'euros soit un total de bilan n'excédant pas 2 milliards d'euros.Une entreprise qui a moins de 250 salariés, mais plus de 50 millions d'euros de chiffre d'affaires et plus de 43 millions d'euros de total de bilan est aussi considérée comme une ETI. Les ETI constituent une catégorie d'entreprises intermédiaire entre les petites et moyennes entreprises (PME) et les grandes entreprises.

    **Le geofencing, ou géorepérage, est une technique de géolocalisation permettant de définir virtuellement une zone et de suivre le déplacement des objets qui y entrent ou en sortent. Le geofencing a de nombreuses applications : gestion d’une flotte de véhicules ou d’une flotte mobile, analyse de l’activité sur un site, etc.