SFR Business - marque de SFR

NOUS CONTACTERASSISTANCEESPACE CLIENT

 MENU

    Me faire rappeler Nous écrire 0 805 70 24 54

    Service &
    appel gratuits

    Communications Unifiées

    Fin de contrat PABX : quelles options s'offrent à vous ?

    La fin du RTC, le réseau téléphonique commuté est l'occasion pour de nombreuses entreprises d'accélérer la transformation digitale de leur organisation. Et lorsque leur PABX arrive en fin de contrat, il est même possible de faire d'une pierre deux coups : moderniser son infrastructure de communication en migrant vers une technologie sur IP, et disposer d'une technologie plus adaptée aux enjeux des outils collaboratifs, du nomadisme et d'une nouvelle organisation du travail. Explications et décryptages.

    03/07/2020 min de lecture
    Anne Contraire Responsable d’Offre Téléphonie d’Entreprises

    Votre contrat de maintenance de votre PABX arrive à échéance. De nombreuses options s’ouvrent à vous, mais ces choix doivent être éclairés par les évolutions majeures du marché de la téléphonie : 

    • Évolutions technologiques avec l’arrêt du RTC
    • Évolutions fonctionnelles avec la démocratisation des outils de collaboration, 
    • Évolutions de l’organisation du travail avec notamment une mise en lumière ces derniers mois de la criticité pour l’entreprise du nomadisme et du télétravail.

    Le calendrier de l'arrêt du RTC

    Annoncée depuis 2015, la fin du RTC est maintenant bien en marche :


    L'arrêt de la commercialisation des lignes analogiques est effective depuis le 15 novembre 2018 : il n’est plus possible de commander de nouvelles lignes ou de déménager des lignes existantes. 

    Depuis le 15 novembre 2019, il n'est plus possible de contracter des accès RNIS, que cela soit pour la commande de nouveaux accès T0 et T2 Numeris ou pour le déménagement d'accès existants.


    L'arrêt technique du service se fera progressivement par plaques géographiques à partir de 2023 (avec une zone expérimentale en 2021). A cette date, les lignes RTC concernées seront coupées par l’opérateur historique. Il sera donc nécessaire de prévoir au préalable la migration de ces lignes vers les solutions de substitutions proposées par les différents opérateurs. 


    Arrêt du RTC : quel impact sur vos installations ?

    Un parc encore très important : on estime qu’aujourd’hui encore, 98 % des entreprises utilisent des équipements raccordés au RTC : PABX traditionnel, fax, lignes de cabines d’ascenseur, lignes d’urgence, lignes de télésurveillance. Votre site est donc très probablement concerné par cette rupture technologique.

    Des solutions de substitutions sur IP existent : ces solutions permettront de conserver vos équipements en place lors de la migration, mais nécessiteront le déploiement d’un ou de plusieurs accès opérateur sur votre site (installation d’un accès cuivre ou fibre et de « Box »).


    L’importance du diagnostic de votre installation téléphonique : avant toute migration, et pour définir la solution la plus adaptée, un diagnostic précis de votre installation est indispensable pour déterminer les usages (fax, ligne d’urgence, ligne d’ascenseur…) de chacune de vos lignes, l’emplacement de ces lignes (derrière le PABX ou directement sur la prise en T), ainsi que la Garantie de Temps de Rétablissement de la ligne. Il sera aussi opportun de recenser vos accès Internet, certains de ces accès (ceux construits en dégroupage partiel sur une ligne analogique support sur RTC) pouvant être concernés par l’arrêt du RTC, ou tout simplement pour mutualiser votre accès Internet avec la solution IP déployée pour une ligne de télésurveillance par exemple.

    A lire aussi
    COMMUNICATION UNIFIEES

    Infographie : fin du RTC, démêler le vrai du faux

    Les solutions pour passer en douceur à l'IP

    1 - Conserver votre standard et vos postes téléphoniques

    Vous avez une relation de confiance avec votre installateur télécom et vous n’êtes pas prêt à changer votre standard téléphonique et vos postes. 

    Vous pourrez conserver votre solution de téléphonie au-delà de l’arrêt technique de votre accès RTC. Cet accès sera préalablement migré par votre opérateur vers un accès VoIP, construit soit sur accès cuivre soit sur accès fibre. Un équipement sera alors installé sur votre site auquel se raccordera votre PABX.


    Pour assurer une continuité de service lors de cette migration, les terminaux analogiques de type téléalarme, télésurveillance, télémaintenance… raccordés à votre PABX, devront obligatoirement être débranchés de votre PABX. Ces derniers devront également être raccordés à des solutions VoIP dédiées à ces usages spécifiques. Enfin, il sera important de prévoir une alimentation électrique pour alimenter « la box » ainsi qu’un secours électrique pour les lignes critiques, car la fin du RTC signifie aussi la fin de la télé-alimentation. 


    Cette option permet de conserver les équipements en place et de rester dans un modèle connu mais ne permet pas de bénéficier de tous les apports fonctionnels des outils collaboratifs. En effet, ces outils s’appuient sur un socle IP, contrairement au PABX qui reste sur un socle RTC/RNIS. 


    2 - Changer votre PABX pour un IPBX de dernière génération 

    Toute l’installation devra être renouvelée, y compris les postes téléphoniques. Il faudra également prévoir de mettre à niveau le cablâge si vous souhaitez faire passer les flux téléphoniques par le câblage informatique. En revanche, si vous envisagez de véhiculer les flux téléphoniques via le WI-FI (VoWifi) de votre entreprise, aucune mise à niveau de câblage ne sera nécessaire. 


    Le raccordement au réseau de l’opérateur devra également évoluer vers un raccordement directement en IP de l’IPBX (Trunk SIP). Ce raccordement peut être construit sur un accès dédié (cuivre ou fibre) ou s’appuyer sur un accès data existant, notamment dans le cas de sites de petite taille ou de taille intermédiaire.


    Une vigilance particulière devra être apportée sur les terminaux analogiques de type téléalarme, télésurveillance, télémaintenance… initialement raccordés à votre PABX qui devront obligatoirement être débranchés de votre PABX et raccordés à des solutions VoIP dédiées à ces usages spécifiques.


    3 - Installer un seul IPBX pour l'ensemble de vos sites

    Cette solution de centralisation permet de bénéficier d’annuaires communs et de fonctionnalités communes sur l’ensemble des sites. Elle permet également de réduire les coûts de maintenance grâce à une gestion centralisée et à distance de l’ensemble de la téléphonie. De plus, les appels étant directement acheminés sur le réseau data inter-sites de l'entreprise, il n’est plus nécessaire d’avoir un raccordement téléphonique opérateur pour chacun des sites. Vous pourrez donc aussi réduire vos coûts d’exploitation. 


    Le fonctionnement en IP facilite l’intégration d’un nombre non négligeable de fonctionnalités qui sont souvent seulement en option sur un PABX, comme la messagerie vocale personnalisée ou la musique d’attente. Des solutions de collaboration pourront vous être proposées en option par votre installateur en fonction du type d’IPBX installé.


    Si vous choisissez de continuer à travailler avec votre installateur télécom tout en bénéficiant de fonctionnalités plus avancées que celles d'un PABX, il faudra assurer le déploiement et la maintenance de l'IPBX sur site, ainsi que le raccordement opérateur (Trunk SIP). Cette option est plus lourde et moins évolutive qu'une solution complètement hébergée. Elle ne permet pas non plus de bénéficier de solutions de convergence fixe-mobile. Enfin, vous aurez également à gérer plusieurs fournisseurs et interlocuteurs et donc plusieurs factures.


    4 - Externaliser votre solution de téléphonie d’entreprise 

    L’IPBX est alors hébergé et géré par votre prestataire téléphonique externe comme SFR. Cet IPBX est le plus souvent mutualisé entre plusieurs clients mais peut néanmoins vous être dédié dans le cas d’un nombre important de postes à gérer. Dans les deux cas, vous n’aurez pas d’installation d’équipements actifs sur vos sites. Seuls les postes téléphoniques devront être remplacés par des postes IP. Vous pourrez utiliser l’accès Internet en place pour acheminer vos communications téléphoniques. Dans certains cas, un accès dédié (sur cuivre ou sur fibre) devra être déployé.


    Une vigilance particulière devra être apportée sur les terminaux analogiques de type téléalarme, télésurveillance, télémaintenance… raccordés initialement à votre PABX qui devront obligatoirement être débranchés de votre PABX et raccordés à des solutions VoIP dédiées à ces usages spécifiques. Vous bénéficierez des fonctions de standards téléphoniques (renvoi d’appel, messagerie, musique d’attente…), auxquelles se rajouteront les fonctionnalités de groupement de lignes. Ces fonctionnalités sont configurables à distance et de façon centralisée pour l’administrateur. L’utilisateur aura également la possibilité de configurer sa ligne depuis son poste mobile.


    Cette solution permet également de bénéficier de fonctionnalités de convergence fixe-mobile (les appels vers le fixe peuvent par exemple être automatiquement renvoyés vers le poste mobile, avec une messagerie unique). Il est également possible de bénéficier de l'ensemble des fonctionnalités du standard virtuel sur le poste mobile. Vous pourrez donc envisager de privilégier uniquement le poste mobile pour vos salariés nomades.

    À l’ensemble de ces fonctionnalités viennent s’ajouter les outils de collaboration que sont la messagerie instantanée, le partage de fichier, la visio/vidéoconference disponibles sur le poste y compris en situation de télétravail.

    Enfin, vous n’aurez plus qu’un seul fournisseur et une seule facture avec un abonnement qui inclura le service, l’accès, les communications, et un service après-vente sur les terminaux. 


    Cette option est adaptée à toutes les tailles d’entreprise et reste la solution la plus simple aussi bien du point de vue du déploiement que de l’exploitation et de l’administration de la solution. Elle est également la plus riche avec un socle de fonctionnalités « traditionnelles » auxquelles s’ajoutent des fonctionnalités de convergence fixe-mobile et de collaboration. Ces éléments sont aujourd'hui indispensables pour accompagner les nouvelles organisations de travail dont la mise en place est critique pour les prochaines années.


    Quelle solution pour Office 365 et Microsoft Teams ? 

    Cette option est une déclinaison de la précédente. Dans ce cas, Microsoft Teams et l’IPBX Microsoft sont hébergés dans le Cloud Microsoft. 


    Pour bénéficier de forfaits de communications à prix attractifs ainsi que de numéros d’appel (SDA ou sélection directe à l’arrivée), un raccordement en SIP de l’IPBX Microsoft au réseau téléphonique peut être proposé par l’opérateur (direct routing).

    Communications Unifiées

    FIN DU RTC, solutions de substitution Telechargez le guide

    Recevez le meilleur de l’actualité

    s'abonner