Box Fibre Entreprise jusqu'à 2Gb/s pour booster votre activité. Exclu web à 40€HT /mois. Cliquez ici pour en savoir plusNous contacterAssistanceEspace Client

SFR Business - marque de SFR

Boutique en ligne MENU

    Me faire rappeler Nous écrire 0 805 70 24 54

    Service &
    appel gratuits

    Cloud et Hébergement

    3 tendances du Cloud en 2023

    Adopté par plus de 90% des organisations, le Cloud poursuit son ascension fulgurante dans les départements IT.

    Répondant parfaitement au besoin d’agilité du travail hybride a renforcé, le Cloud nous permet d’accéder à nos applications collaboratives depuis n’importe quel terminal, lieu du travail, à tout moment quelle que soit la connexion utilisée.

    Cette technologie est tellement ancrée dans notre quotidien qu’il nous est parfois difficile de réaliser la manière dont elle transforme nos méthodes et processus internes.

    Le secteur du Cloud est en constante évolution et mérite que l’on s’attarde sur certaines grandes tendances : la primauté des questions de sécurité informatique, l’essor du cloud hybride ou encore de l’expansion du modèle “as a service”.

    14/03/2023 min de lecture
    Cloud

    La sécurité informatique au cœur du nuage

    Loin des yeux, loin du cœur. Cela pourrait être ce qui pousse certaines DSI à se méfier du Cloud en dépit des innombrables avantages qu’il procure. Et cette démarche est tout à fait compréhensible.

    À partir du moment où les données et informations importantes ne sont pas physiquement sur place, dans un environnement contrôlé, il est légitime de s’interroger sur la manière dont celles-ci sont protégées.

    D’autant plus que la cybersécurité fait désormais partie des risques que les professionnels doivent gérer. Double authentification, identification biométrique, gestion des terminaux mobiles par MDM (Mobile Device Management), détection automatisée des anomalies par l’intelligence artificielle.

    La question aujourd’hui n’est plus de savoir si le Cloud est une technologie indispensable. La question est de savoir comment tirer pleinement parti de ses opportunités tout en sécurisant le Cloud est une question cruciale dans un contexte post crise sanitaire marqué par une cyber criminalité croissante..

    Entre conformité européenne (RGPD) et enjeux majeurs liés aux risques numériques, la question de la sécurité dans le Cloud est une tendance de fond qui pousse les professionnels de la transformation digitale à proposer des services plus personnalisés et toujours mieux protégés.

    Basculer ses activités dans le Cloud peut être une démarche complexe pour une entreprise aux ressources internes limitées.

    L'ascension du cloud hybride

    Le cloud hybride est un modèle qui séduit de plus en plus les entreprises. En 2021 déjà, 85% des DSI français le considérait comme étant la “solution idéale” pour opérer dans le cloud. Aujourd’hui, 74% des entreprises françaises travaillent dans des environnements hybrides.1

    Le principe du cloud hybride est simple : combiner l’utilisation de ressources dans le cloud public et dans le cloud privé pour exploiter le potentiel offert par ces deux technologies.

    D’un côté, l’entreprise peut ainsi bénéficier de la flexibilité et de l’évolutivité du cloud public pour scaler ses ressources à moindre coût au fur et à mesure de croissance.

    De l’autre, elle peut héberger et traiter ses données sensibles dans un cloud privé : cet environnement contrôlé lui permet de sécuriser ses assets stratégiques, d’assurer la disponibilité des applications et de répondre aux enjeux de conformité réglementaire, qui évoluent chaque année.

    Le cloud hybride permet également de transférer facilement les charges de travail et les données entre le cloud public et le cloud privé en fonction des besoins de l’entreprise. Cette flexibilité est indispensable pour gagner en performance, en compétitivité tout en maîtrisant les coûts d’infrastructure.

    Hébergement dans le cloud hybride

    Bénéficiez du meilleur des deux technologies pour votre activité Téléchargez notre ebook gratuitement

    Iaas, Paas, Saas : l’expansion du modèle “as a Service”

    D’ici 2025, les départements IT des entreprises consacreront plus de la moitié de leurs dépenses informatiques globales aux solutions de Cloud, et ce dans les 4 catégories suivantes : logiciels applicatifs, logiciels d’infrastructure, gestion des processus métiers, infrastructure.


    Au total, le cloud représente un marché de 500 milliards de dollars et devrait doubler de taille dans les quatre ans à venir.2

    Le succès de l’informatique en nuage tient aux nombreux avantages que ces technologies offrent aux entreprises : mobilité, efficacité, rationalité dans la gestion des coûts, collaboration simplifiée et connectivité garantie.

    Un commercial en Bretagne bénéficie des mêmes ressources depuis sa tablette que le responsable marketing au siège de Lyon ou que son site de production en Allemagne.


    Au-delà de ces usages que tout monde connaît, le Cloud invente également de nouvelles manières de l’utiliser. Des services Cloud les plus ancrés dans nos usages à ceux qui émergent à peine, on fait le point sur les principaux acronymes en *aaS :

    • Le SaaS (Software as a Service) représente toujours l’utilisation prédominante du cloud. Un usage qui prévaut dans les usages comme la gestion de projets, les CRM, les solutions de bureautique, de présentation, de stockage de fichiers, de gestion documentaire ou les logiciels financiers et comptables, entre autres exemples.

    • Le IaaS (Infrastructure as a Service) est la virtualisation des équipements informatiques. Toutes les composantes physiques (serveurs, baies de stockage, sauvegarde, mémoire, etc.) sont externalisées au sein d’un datacenter auquel on accède par une connexion internet. Un exemple concret : depuis un simple ordinateur de bureau d’entrée de gamme, il est possible d’accéder à un ordinateur professionnel à distance, pour travailler sur des tâches nécessitant une puissance de calcul très importante (graphisme, 3D, montage vidéo 4K, réalité virtuelle, etc.), avec une infrastructure toujours évolutive. Mais on peut encore aller plus loin. Dans le cas d’un cloud privé hébergé on peut également accéder aux ressources par un accès dédié MPLS. Ce type de cloud répond à des besoins de sécurité renforcés, de flexibilité et de scalabilité.

    • Le PaaS (Platform as a Service) est l’un des usages du cloud promis à la plus forte croissance selon KPMG. Un service qui consiste à fournir aux développeurs et programmeurs une interface et un espace dédiés pour concevoir, tester et améliorer des applications, sans avoir à construire et à maintenir une infrastructure physique.

    • L’IPaaS (Integration Platform as a Service) est un système d’intégration virtuelle permettant de faire communiquer des logiciels ou des systèmes entre eux. Un intermédiaire indispensable dans la gestion des données afin de faciliter l'interopérabilité des informations. C’est également un outil très utilisé dans l’automatisation marketing pour créer des scénarios de vente en lien avec une approche inbound.


    Parmi les nouveaux services proposés dans le Cloud, on citera notamment :

    • AaaS (Analytics as a Service)
    • DaaS (Desktop as a Service)
    • FaaS (Functions as a Service)
    • STaaS (Storage as a Service)
    • Caas (Containers as Service)
    • DBaaS (Database as a Service)
    • AaaS (Authentification as a service)
    À lire aussi
    Article

    Migration vers le Cloud : Quelle stratégie adopter ?

    Recevez le meilleur de l’actualité

    s'abonner


    (1) : https://www.informatiquenews.fr/predictions-cloud-2023-aider-les-dirigeants-a-tirer-parti-des-avantages-du-cloud-hybride-juliette-macret-ibm-91363
    (2) : https://www.usinenouvelle.com/article/l-ecosysteme-mondial-du-cloud-pese-deja-plus-de-500-milliards-de-dollars.N2092776