Box 5G SFR : Profitez du Très Haut Débit SFR, même lors de vos déplacements. Cliquez ici pour en savoir plusNous contacterAssistanceEspace Client

SFR Business - marque de SFR

Boutique en ligne MENU

    Me faire rappeler Nous écrire 0 805 70 24 54

    Service &
    appel gratuits

    Communications Unifiées

    Travail Hybride : comment l’optimiser et l’inscrire dans la durée ?

    La crise sanitaire a contraint les entreprises à repenser leur façon de travailler. Le télétravail a été unanimement reconnu comme une solution incontournable pour maintenir l’activité des entreprises dans ce contexte inédit.


    Les entreprises se sont donc dirigées vers un déploiement massif du travail hybride qui est devenu une norme, en effet 21 % des actifs ont télétravaillé au moins un jour au mois de mars 2022(1). Les bénéfices du télétravail sont avérés, par exemple : il permet d’engendrer à gain de productivité variant de 5 à 9%(2).

    Cependant, aujourd'hui, les entreprises doivent faire face à un nouveau défi : optimiser le travail hybride de manière pérenne pour gagner en performance.

    16/06/2022 min de lecture
    Travail hybride

    Travail Hybride : les 3 principales difficultés

    Mis en place dans l’urgence, beaucoup d’entreprises françaises ont instauré le télétravail pour poursuivre leurs opérations. Après la crise sanitaire, le travail hybride a lui aussi émergé pour permettre aux agents de terrain de travailler dans les meilleures conditions sanitaires possibles.

    Cependant, le déploiement du télétravail est freiné par trois difficultés majeures.

    Un manque d’équipements performants pour les télétravailleurs

    Pas forcément bien équipées, de nombreuses entreprises ont eu des difficultés à fournir à leurs salariés le matériel nécessaire au télétravail. Hormis les grands groupes et les entreprises du secteur du numérique, peu d’entreprises disposaient d’un nombre suffisant de PC portables, de tablettes ou de smartphones pour permettre à l’ensemble de leurs collaborateurs de télétravailler.

    Par ailleurs, les équipements fournis aux télétravailleurs étaient souvent datés. Ces appareils obsolètes ont souvent altéré la productivité des salariés : lenteur d'exécution, difficultés à faire tourner certains logiciels… Certains salariés se sont donc rabattus sur leurs appareils personnels.

    Or, il est fortement déconseillé aux collaborateurs de travailler depuis leurs appareils personnels, sous peine d’exposer l’entreprise à davantage de cyber risques.

    Ces lacunes en matière d’équipement ont permis aux entreprises de prendre conscience de l’importance de se constituer une flotte d’appareils mobiles (smartphones, PC …) pour répondre aux besoins du travail hybride.

    Des difficultés à structurer la collaboration à distance

    Il est impossible de collaborer à distance sans outils adéquats : visioconférence, stockage et partage de fichiers dans le cloud, tableau blanc numérique….

    Au début de la crise, beaucoup d’entreprises n’avaient pas besoin d’utiliser ces outils. Elles ont donc dû choisir et tester leurs applications collaboratives dans l’urgence, avant de former les salariés. L’instauration du travail à distance a donc été un processus particulièrement chronophage pour ces structures.

    D’autres entreprises avaient déjà recours à de multiples solutions collaboratives, de manière éclatée. Pour elles, une autre difficulté est apparue : organiser la collaboration à distance. Un véritable défi quand les données de l’entreprise sont dispersées sur différentes plateformes, qu’il existe des doublons dans les outils utilisés, et que les équipes ont chacune leur préférence sur les solutions à privilégier.

    À cela s’ajoutent des lacunes techniques qui ont compliqué le déploiement du télétravail. Par exemple, un mauvais paramétrage du profil utilisateur sur le terminal l’empêchant d’accéder à certains dossiers, ou encore des problèmes de lecture de fichiers dus aux incompatibilités de versions de logiciels utilisés par les collaborateurs.

    Ces difficultés ont entravé la collaboration à distance d’un grand nombre d’entreprises, avec pour conséquence un ralentissement de leur activité et une baisse de leur performance.


    Une exposition croissante aux cyberattaques

    En France, le nombre de cyberattaques a été multiplié par 4 en 2020, première année de la crise sanitaire(3). Ladémocratisation du télétravail et du travail hybride a décuplé le nombre de terminaux, d’applications et de réseaux utilisés par les collaborateurs… augmentant ainsi la surface d’attaque des entreprises.

    Parmi les principales cybermenaces, on trouve les rançongiciels, dont le nombre d’attaques a augmenté de 64% entre août 2020 et juillet 2021(4). Mais aussi l’usurpation d'identité, très utilisée pour soutirer des informations personnelles, ou encore les attaques zero-day qui exploitent les vulnérabilités présentes dans les logiciels ou applications pour pénétrer dans le SI de l’entreprise.


    Le manque de formation du personnel face à ces enjeux est souvent la faille de ces cyberattaques. Clic sur un lien malveillant, ouverture d’une pièce-jointe infectée… beaucoup d’attaques proviennent d’une erreur humaine qui contamine un poste de travail avant de se propager au SI de l’entreprise. Pour limiter les risques, il est essentiel d’opter pour des outils collaboratifs sécurisés, chiffrés de bout-en-bout et capables de contrer les différentes cybermenaces existantes.

    À lire aussi
    Vidéo : Témoignage client

    Groupe Bricoman : Renouvellement de leur solution de collaboration et téléphonie d'entreprise avec Pack Business Unifié

    Entreprise hybride : comment passer à l’étape supérieure ?

    Conscientes de leurs faiblesses, beaucoup d’entreprises ont commencé par moderniser leur parc informatique et se doter d’une flotte mobile (PC portables, tablettes, smartphones), première étape indispensable pour rendre le travail hybride plus efficace.

    Les entreprises hybrides font aujourd’hui face à deux défis majeurs : proposer une expérience de travail et de collaboration à distance fluide et performante, et renforcer la sécurité de leurs infrastructures informatiques pour se protéger des cyberattaques.

    Quelles solutions privilégier pour gagner en efficacité sur ces deux sujets ?


    Les atouts des solutions de communication unifiée

    Chaque salarié de l’entreprise, qu’il travaille au bureau ou à distance, doit pouvoir bénéficier de la même expérience de travail, quel que soit le device utilisé. Autrement dit, les collaborateurs doivent être en mesure d’accéder en toutes circonstances à l’ensemble de leurs applications et données professionnelles. À ce titre, les solutions de communication unifiées tirent leur épingle du jeu.


    Unifier sa communication présente 3 principaux avantages : 

    • Regrouper sur une plateforme unique tous les outils indispensables à une entreprise hybride : visioconférence, messaging, création, partage et stockage de fichiers, travail synchrone et asynchrone sur les documents communs, ou encore de tableau blanc numérique. Cette simplicité d’usage engendre un gain de temps considérable au quotidien.

    • Le cloud permet à chaque collaborateur d’accéder à l’ensemble des fonctionnalités et des informations dont il a besoin, depuis n’importe quel lieu et n’importe quel device. Les données de l’entreprise sont actualisées en temps réel dans la plateforme.

    • Réduire drastiquement le nombre d’outils utilisés et d’éviter les éventuels doublons. Cette mutualisation des applications permet souvent aux entreprises de diminuer leurs coûts dédiés à la collaboration à distance. Par ailleurs, les collaborateurs n’ont plus à jongler avec différents profils utilisateurs : ils disposent d’un profil unique, paramétrable à distance par le service informatique, afin de disposer en permanence des accès et des autorisations nécessaires et de se prémunir des aléas techniques.


    Les solutions de communication unifiée décuplent donc l’efficacité de la collaboration à distance et la productivité des salariés.


    Sécuriser la chaîne de bout en bout


    Face à la recrudescence des cybermenaces, les entreprises hybrides doivent renforcer leur cybersécurité et se préparer à toutes les éventualités. Là encore, opter pour une solution de communication unifiée présente plusieurs avantages.

    D’abord, le fait d’utiliser une plateforme unique pour le travail à distance permet de limiter considérablement le risque d’attaque. Utiliser moins d’outils et de logiciels différents diminue en effet la probabilité d’être victime de failles exploitables par les cybercriminels.

    Il est important de privilégier une solution sécurisée avec un chiffrement de bout-en-bout afin de protéger les communications des utilisateurs. Tous les échanges entre les émetteurs et les destinataires sont totalement chiffrés afin de garantir leur confidentialité.

    D’autres mesures complémentaires peuvent être prises pour prémunir votre entreprise hybride des cybermenaces. Par exemple, il est possible d’opter pour un outil de protection de la messagerie qui permet notamment de détecter les pièces-jointes infectées, les tentatives de phishing et les emails frauduleux.

    Il existe également des outils pour se prémunir des usurpations d’identité en renforçant le système d’authentification de vos applications professionnelles, afin de réduire les risques de vol d’identifiant et de mot de passe. Enfin, des solutions anti-rançongiciels sophistiquées diminuent fortement la possibilité d’être touché par ce type de cyberattaque.


    L’efficacité de la collaboration à distance et la cybersécurité sont les deux piliers du travail hybride. Cette nouvelle organisation du travail est capable de décupler la productivité des travailleurs… à condition de s’appuyer sur les outils adéquats et performants qui permettent de pérenniser le travail hybride en toute sécurité.

    Communications Unifiées

    Une expérience de collaboration exceptionnelle, quel que soit votre lieu de travail Découvrez Pack Business Unifié

    Recevez le meilleur de l’actualité

    s'abonner

    (1) Activité et conditions d’emploi de la main-d’œuvre pendant la crise sanitaire Covid-19 en mars 2022, 2022
    (2) Le télétravail pourrait doper la productivité, selon un rapport, Europe 1, 2022
    (3) L’ANSSI et le BSI alertent sur le niveau de la menace cyber en France et en Allemagne dans le contexte de la crise sanitaire, ANSSI, 2020
    (4) Les attaques ransomware en hausse de 64% sur les 12 derniers mois, LeMondeInformatique, 2021