BUSINESS ROOM POINTS DE VUE, VÉCUS ET EXPERTISE TÉLECOM ET CLOUD

Partager l'article

Une tendance majeure au CES2017 : la maison connectée

Lors du dernier CES de Las Vegas, la maison connectée et les entreprises françaises de l'IoT étaient à l'honneur. Du pilotage des objets, jusqu'à la smart city, voici les grandes tendances pour 2017.

La maison connectée était au centre du salon professionnel CES (Consumer Electronic Show) qui s’est tenu début janvier à Las Vegas. Selon les analystes de Marketsandmarkets, son chiffre d'affaires pourrait atteindre 121 milliards de dollars en 2022 (contre 47 en 2015). De leur côté, les start-ups et acteurs français de l'IoT (Internet des objets) ont attiré l'attention des observateurs sur cette thématique. Du pilotage des objets jusqu'à la gestion des bâtiments et de la ville intelligente, en passant par les hubs numériques, les initiatives se multiplient avec une ambition commune : la simplification de l'IoT et la démocratisation des objets connectés

Des efforts sur le pilotage des objets connectés

L'Internet des objets (IoT) se développe rapidement, mais avec, à la clé, une multiplication des interfaces de contrôle. Pour répondre à cette problématique, l'une des grandes tendances concerne le pilotage des objets connectés, avec comme objectif une simplification des usages, et des opportunités pour les entreprises. On retient les télécommandes de nouvelle génération (comme la Smart Remote de SevenHugs) permettant de contrôler différents objets connectés tels que des caméras, stores de magasin, écrans, chauffages, lumières, panneaux, etc. Autre exemple avec les télécommandes sans contact (comme la Bixi de Bluemint Labs) qui proposent notamment la possibilité de naviguer sur Internet, simplement en bougeant la main. Très pratique, ce genre de dispositif sera utile aussi bien en voiture que sur un chantier.

De nouvelles applications pour faciliter l'utilisation des objets connectés

Autre tendance remarquée au CES 2017, l'intégration des applications IoT. En effet, chaque objet connecté dispose généralement de sa propre application, ce qui complexifie l'utilisation de l'IoT, notamment en entreprise. 

Pour faciliter le quotidien des utilisateurs, de nombreuses initiatives émergent. Des applications transverses (comme la solution IoT de SFR Business) permettent ainsi de contrôler les objets connectés de différents constructeurs, de gérer et d'exploiter les données en provenance de différents systèmes et applications, etc. Il faut également citer les projets de hub numérique offrant la possibilité de contrôler des objets connectés, mais aussi les appareils de domotique, souvent utilisés par les professionnels. Enfin, il faut noter la volonté, de la part des fabricants de fournir des objets connectés (caméras de surveillance, etc.) compatibles avec de nombreuses applications dédiées à la maison connectée (Home by SFR par exemple), et ainsi éviter une guerre d’écosystèmes.

De la maison connectée à la smart city

Alors que la maison connectée était au cœur du dernier CES de Las Vegas, des projets encore plus vastes ont émergé, allant de la gestion des immeubles jusqu’à la ville intelligente. Parmi les tendances, il faut retenir la création de services de proximité qui faciliteront le déploiement des objets connectés dans les maisons et les entreprises. D'autres projets visent à diminuer la consommation énergétique des bâtiments, gérer et analyser les canalisations de distribution d'eau, etc. 

De son côté, SFR Business, très investie dans la smart city, propose aux collectivités et aux entreprises, une vision à 360°. Cela passe par le développement de solutions IoT (analyse de la circulation, sécurité des personnes, santé, mobilité intelligente, gestion de l’éclairage, des équipements, et des véhicules, etc.), un z (hébergement et exploitation des données, paiement sans contact, etc.), mais aussi la conception de services innovants (SFR Geostatistics, Emmaüs Connect, Smart Parking...). 


maison connectée, Internet des objets, objets connectés, smart city

Partager l'article