BUSINESS ROOM POINTS DE VUE, VÉCUS ET EXPERTISE TÉLECOM ET CLOUD

Partager l'article

Smart City : quels enjeux pour les entreprises et le développement économique

Avec l’émergence de la Smart City,  le marché de l'Internet des objets va exploser. Pour les entreprises, ce sont des opportunités de développement, mais aussi de nouveaux défis à relever.

La Smart City va rapidement devenir un nouveau vecteur de croissance économique : services et produits innovants, efficacité énergétique, réduction des temps perdus dans les transports, exploitation des trajets via la 5G, etc. Mais pour que la Smart City soit pleinement efficace, les développeurs, les collectivités et les entreprises doivent être en mesure d'accéder facilement aux données pour concevoir des services intelligents (parking, éclairage, vidéo surveillance, etc.) TPE, PME et grandes entreprises devront également être hyper-connectées pour profiter des opportunités offertes par l'IoT et la Smart City. Il leur faudra en outre développer des objets et services afin de produire elles-mêmes des données et les exploiter en toute sécurité. Autant d'enjeux à prendre en considération dès maintenant.

Le contexte

Le concept de Smart City (ou ville intelligente) entend répondre aux mutations profondes que connait la société, notamment l'accélération de l'urbanisation mondiale. Alors que celle-ci était de 54% en 2014, elle devrait atteindre 66% à l'horizon 2050. Le nombre de mégalopoles (agglomération dépassant les 10 millions d’habitants) devrait également dépasser la quarantaine (contre 28 aujourd’hui) d'ici 2030. Pour faire face à ces défis, la Smart City s'appuie sur l’exploitation des technologies numériques actuellement en plein essor (smartphones et tablettes, réseaux sociaux, applications mobiles, objets connectés, etc.), dans le but d'améliorer la mobilité, gérer la consommation énergétique et sécuriser la population. En France, 22 villes, métropoles et communautés d'agglomération travaillent déjà sur le développement de services intelligents pour devenir Smart (Paris, Toulouse, Nantes ou Lyon). La première Smart City «totale» devrait être opérationnelle en 2020.

Les nouveaux besoins liés à l'IoT (Internet des objets) et la Smart City

Indispensables au développement de la Smart City, les objets connectés seront dans quelques années, l'un des principaux vecteurs de la croissance économique. Pour les analystes, leur nombre devrait dépasser 50 milliards en 2020. Selon le cabinet IDC, le chiffre d'affaires du marché IoT va grossir en conséquence, à raison de 15,6% de croissance par an, pour atteindre 1290 milliards de dollars en 2020. La Smart Cityest aussi synonyme d'une production exponentielle de données, le big data. On estime qu'en 2020, 27% des données proviendront des objets connectés. La plus grande partie viendra des services urbains, des opérateurs et des utilisateurs eux-mêmes. De leur côté, les entreprises seront au cœur de l'IoT. Le cabinet Deloitte estime que d'ici trois ans, 90% du chiffre d'affaires de l'IoT sera généré par les entreprises. Autre indicateur de cette tendance: à terme, 60% des objets connectés commercialisés seront utilisés par des professionnels et non des particuliers.

Désormais, les commerçants, spécialistes de l'événementiel et services de proximité, ont la possibilité de se connecter (via une application mobile, des notifications push, des alertes, etc.) avec les personnes localisées dans leur périmètre, afin de leur proposer rapidement des offres ciblées (en fonction de données comme le sexe, l'âge, la profession, les hobbies, etc.), une liste de magasins ou des informations liées à un événement. Pour les entreprises, c'est l'occasion de diffuser des contenus de façon continue et surtout de développer une nouvelle expérience client, totalement personnalisée et bien plus efficace. Notez que l'IoT devrait également booster d'autres secteurs, à commencer par l'automobile et le textile (420 millions de voitures connectées prévues en 2020 et déjà 19 millions de vêtements connectés en 2014). De manière générale, l'internet des objets sera un réel vecteur d'emplois. En 2014 par exemple, 1,7 million de développeurs travaillaient déjà dans l'Internet des objets.

Smart City et IoT : quels enjeux pour les entreprises ?

Avec la Smart City et les objets connectés, les entreprises seront au cœur de l'innovation. Pour ne pas rater le train en marche, elles doivent être hyper-connectées grâce à un accès à l'Internet THD fixe ou mobile et le déploiement d'une flotte d'appareils mobiles. Les TPE et PME peuvent profiter de solutions hébergées chez SFR Business (sans installation matérielle, maintenance, etc.) pour digitaliser leur activité et profiter de services innovants. Pour certaines structures, comme les entreprises Multi-sites, il est également primordial de déployer des infrastructures réseau solides et sécurisées. Enfin, toutes les entreprises doivent prendre en considération la protection des données. Face aux nouvelles menaces informatiques, elles ont besoin d'une expertise fiable pour sécuriser les accès, répondre aux attaques et anticiper les risques. Pour profiter des avantages de l'IoT et de la Smart City, les entreprises ont également intérêt à mutualiser leurs propres données, en les rendant facilement accessibles (open data). Elles vont également avoir à mettre en place des outils d'analyse afin de modéliser de nouveaux services internes, des services pour la relation client ou encore des outils d'aide à la prise de décision. Cela passe nécessairement par une solution IoT performante et le développement d'applications utilisables sur appareils mobiles (réseaux sociaux, messageries, bots,etc.). Les entreprises connectées au THD peuvent dès à présent découvrir les nouveaux services que SFR Business a mis en place dans le cadre de son engagement dans la Smart City. Cette plaquette présente les actions menées comme, par exemple, SFR Innovation, ainsi que les applications déjà disponibles (SFR Geostatistics, SFR Smart Parking...).


Smart city, internet des objets, IoT, Internet of things, objets connectés

Partager l'article