SFR Business - marque de SFR   Nous contacter Assistance Espace Client

AFFICHER tous les résultats

SFR Business - marque de SFR Me faire rappeler Nous écrire 0 805 70 24 54 Service & appel gratuits

BUSINESS ROOM POINTS DE VUE, VÉCUS ET EXPERTISE TÉLECOM ET CLOUD

Tout ce qu'il faut savoir sur le WiFi à usage professionnel

Accéder à Internet ou au réseau de l'entreprise, sans fil, c'est possible grâce au WiFi. Mais de nombreux équipements doivent être connectés - routeurs WiFi, cartes WiFi, clés WiFi... - et il existe différentes normes. Voici un petit guide des définitions et des pratiques à connaître pour en tirer facilement le meilleur profit.


Connaître les différentes normes WiFi

Les connexions sans fil WiFi ont connu plusieurs évolutions technologiques, les principales étant appelées de la plus ancienne à la plus récente :

  • 802.11b
  • 802.11g
  • 802.11n
  • 802.11ac

En pratique, on constate souvent dans les entreprises que des équipements anciens et récents sont utilisés ensemble. Dans le cas des normes WiFi, il faut se souvenir que, entre deux appareils, c'est l'équipement le plus lent qui détermine le débit.

Clés WiFi ou cartes WiFi pour se connecter sans difficultés

Certains équipements anciens (PC, ordinateurs portables, tablettes) ne disposent pas de la technologie WiFi. Mais il est souvent possible d'y insérer une clé USB WiFi. Certains modèles, comme la Clé Internet de SFR, disposent en plus d'une connexion 3G. Cette dernière est utile quand vous n'êtes pas à proximité d'un spot WiFi ouvert.

Sur un ordinateur de bureau, il est aussi possible d'insérer une carte WiFi à l'intérieur du boîtier, afin de se connecter au réseau sans fil de l'entreprise.

Accéder au WiFi, hors de l'entreprise, via un hotspot

Hôtel, café, restaurant, aéroport... il est parfois pratique de se connecter à Internet en WiFi, notamment pour réduire sa consommation en data 3G. Par exemple, avant de prendre le train ou le métro, on pourra télécharger ses emails, ou échanger des documents lourds... et les consulter ensuite pendant le voyage.

Certains points d'accès WiFi (ou bornes WiFi, ou hotspots), sont néanmoins payants. Pour leur part, les abonnés à SFR disposent gratuitement d'un vaste réseau national de plus de 4 millions de hotspots. (Il suffit de saisir votre identifiant et mot de passe habituels SFR.) L'activation unique de l'option Auto Connect WiFi, accessible depuis l'application SFR WiFi, permet de les localiser et de s'y connecter de façon automatique et transparente.

A l'international, les clients de SFR, peuvent accéder aux spots WiFi Fon dans une centaine de pays. (En faisant précéder leur identifiant de connexion par "SFR/".)

Où placer la box WiFi ou le routeur WiFi ?

En théorie, le signal WiFi a une portée de 50 à 100 mètres en terrain dégagé. Dans des bureaux et locaux professionnels, de nombreux obstacles (murs, cloisons, portes...) peuvent s'interposer et réduire cette portée à quelques mètres. Pour obtenir une bonne qualité de signal WiFi, il est conseillé de :

  • placer la box ou le routeur WiFi à environ 1 mètre de hauteur, près du centre de la zone à couvrir, en position verticale si possible,
  • l'éloigner autant que possible des appareils électriques qui pourraient provoquer des interférences (en particulier des téléphones sans fil DECT, des micro-ondes et de certains claviers sans fil),
  • choisir le mode "auto" dans les paramètres de configuration.

En cas de doute, pour choisir le bon emplacement, vous pouvez aussi procéder à des tests de débit.

Comment faire le test de votre débit WiFi

Pour évaluer sommairement le débit dont dispose votre connexion, vous pouvez compter le nombre de barres vertes qui s'affichent sur l'icône WiFi. Pour mesurer avec une plus grande précision le débit de votre connexion WiFi, il suffit de lancer un test de débit en veillant à ce que votre ordinateur ou tablette ne soit pas relié par câble à Internet. Le débit mesuré sera bien celui de votre connexion WiFi, et non celui de votre connexion Internet - lequel serait plus élevé.

Votre débit WiFi effectif - celui que vous mesurez - dépend de nombreuses conditions : distance avec le routeur WiFi, présence de murs et autres obstacles, orientation des antennes, etc. Il dépend aussi parfois de l'heure à laquelle vous faites votre mesure : il convient donc de faire plusieurs tests. Ces mesures peuvent vous aider à déterminer les meilleures conditions de fonctionnement de votre liaison WiFi.

Améliorer votre débit avec un répéteur ou amplificateur WiFi

Si le débit de votre connexion WiFi est insuffisant, vous pouvez recourir à un répéteur WiFi (ou répéteur de signal WiFi, ou amplificateur WiFi). Il s'agit d'un petit boîtier, qui se fixe généralement sur une prise de courant murale, tel le modèle Edimax. Attention, ces accessoires ne doivent pas être confondus avec les femtos, ou amplificateurs de réseau, qui viennent remédier à une mauvaise réception téléphonique dans les locaux ou les dépendances d'une entreprise.

À noter également l'existence de couples de petits boîtiers dits CPL et WiFi qui se connectent sur les prises électriques en émettant un signal WiFi dans la pièce. Entre eux, les deux boîtiers communiquent par les câbles de votre installation électrique.

Crytage de votre connexion WiFi : WEP, WPA et filtrage Mac

Le cryptage de votre connexion WiFi a deux objectifs :

  • éviter que l'un de vos proches voisins n'utilise votre connexion (ce qui réduirait le débit disponible pour vous),
  • et empêcher qu'un pirate, situé à proximité, espionne vos communications sur Internet (pour récupérer vos codes bancaires, par exemple).

Pour paramétrer la sécurité de votre connexion WiFi, vous avez le choix entre deux technologies qui reposent sur la connaissance d'un code secret (chiffrement ou cryptage) :

  • WEP (Wired Equivalent Piracy), souvent proposée par défaut,
  • WPA (WiFi Protected Access) ou WPA-PSK ou WPA2, encore plus sûres, et donc préférables à WEP. Le WPA Entreprise est encore plus sécurisé mais doit être installé par des spécialistes.

Certains fournisseurs d'accès à Internet, dont SFR, ajoutent une sécurité complémentaire : le filtrage par adresse Mac. Il ne s'agit pas d'une technologie réservée aux utilisateurs d'équipements Apple mais d'une identification (de l'adresse physique) des appareils auxquels vous autorisez l'accès à votre connexion WiFi. Par exemple, vous pouvez autoriser votre clé USB WiFi en l'identifiant : une autre clé serait bloquée. (Par analogie, seules les voitures dont la plaque d'immatriculation figure sur votre liste d'invités pourraient ouvrir les portes du parking : la connaissance du code secret ne serait pas suffisante.)

En savoir plus sur les solutions Réseaux Wifi

Caméras connectées et webcams WiFi : surveiller en toute liberté

Certaines caméras vidéos n'ont pas besoin d'un câble de connexion pour transmettre leurs images : elles créent un canal WiFi (ou point d'accès), avec une portée de quelques mètres. Appelées webcam WiFi, ou caméras IP WiFi, elles transmettent sur Internet un flux d'images de résolution assez basse (généralement 300 000 pixels), et permettent parfois de faire des photos. À l'intérieur ou à l'extérieur, elles permettent par exemple de surveiller un entrepôt, une chaîne de montage, un lieu de vente, de faire des visioconférences.

Leurs images sont visibles en direct, sur l'écran d'un ordinateur, d'une tablette, voire d'un smartphone (avec une application adéquate). Sur les modèles audio, un microphone permet de capter le son ambiant, ce qui peut s'avérer utile pour la surveillance. D'autres modèles et options présentent de l'intérêt : la vision nocturne, le déclenchement en cas de mouvements, le contrôle de l'angle de vue (rotation, inclinaison), l'envoi direct d'un email en cas d'alerte, le fonctionnement sur batteries, pilotage à distance sur smartphone, etc. Faciles à installer et compactes, elles sont aussi économiques puisque les prix moyens varient entre 50 et 150 euros.

Pour un usage WiFi intensif, adoptez un routeur 802.11ac ou WiFi AC

Votre entreprise fait un usage intensif du WiFi si elle réunit simultanément plus de 5 ou 6 utilisateurs ayant besoin d'un débit élevé. Dans ce cas, il est probablement avantageux de vous procurer un routeur de dernière génération, c'est-à-dire 802.11ac. Si vous disposez d'une box d'accès à Internet à la norme 802.11n, un routeur 802.11ac pourra la compléter : dès lors, vos équipements viendront se connecter en WiFi au nouveau routeur (et non sur le réseau WiFi de votre box).

Plusieurs modèles de routeurs 802.11ac sont disponibles (y compris chez Apple, avec AirPort Extreme), à des prix moyens compris entre 80 et 200 euros environ, suivant la marque et les performances (débits, compatibilités, nombre d'antennes...). Des clés USB WiFi 802.11ac ou des cartes WiFi 802.11ac, seront parfois utiles pour compléter cet équipement et bénéficier d'un débit maximal.

 
wifi, legislation