SFR Business - marque de SFR

NOUS CONTACTERASSISTANCEESPACE CLIENT

 MENU

    Me faire rappeler Nous écrire 0 805 70 24 54

    Service &
    appel gratuits

    BUSINESS ROOM POINTS DE VUE, VÉCUS ET EXPERTISE TÉLECOM ET CLOUD

    Smart City, de quoi parle-t-on ?

    Optimisation de la consommation énergétique, transport ou sécurité : la Smart City sera l'un des enjeux majeurs pour les entreprises et les collectivités locales dans les années à venir. Toutes les études s'accordent sur un fait : d'ici 2050, plus de 66% de la population vivra dans des villes (53% aujourd'hui). La concentration de l’activité va avoir des impacts, notamment sur les transports (bouchons, problèmes de stationnement, etc.), les besoins énergétiques et la sécurité. Pour répondre à ces problématiques est né le concept de ville intelligente ou « smart city ». 



    L'idée de la « Smart City » est en effet d'associer la transformation digitale et l'humain, en faisant en sorte que les technologies deviennent des outils au service des entreprises ou des collectivités locales. Pour ces dernières, la Smart City sera vectrice de développement, notamment grâce à l’exploitation des données, conduisant à l’optimisation énergétique , la régulation du trafic et des déplacements, ou encore à l’amélioration de la sécurité

    L’avènement de la Smart City est rendu possible grâce à la maturité des technologies autour de la transformation digitale : l’exploitation des données stockées dans le cloud, l'accès partagé au réseau Internet THD (Très Haut Débit), ou encore l'Internet des Objets

    La Smart City, c'est quoi exactement ?

    Pour répondre aux problématiques liées à l'urbanisation, la Smart City repose sur 3 piliers. , 

    • Le premier  concerne l’optimisation de la mobilité à l’intérieur de la ville, grâce à des applications de gestion du stationnement, ou des caméras de surveillance, ou des transports connectés.
    • Autre pilier de la Smart City, l'optimisation énergétique et la protection de l'environnement. Cela passe notamment par une compréhension et une gestion intelligente de la consommation énergétique : déploiement de panneaux solaires, éclairage connecté, mutualisation des besoins, bâtiments autonomes, etc. En ce qui concerne les déchets, la Smart City vise notamment à valoriser certains matériaux (tri sélectif, recyclage, etc.).
    • Le dernier pilier de la Smart City concerne la sécurité. Outre la protection des données personnelles (de plus en plus volumineuses), ou à l’anonymisation des contacts, la ville intelligente (dans l'espace public comme à l’intérieur des entreprises) devra être en mesure de contribuer à assurer  (via des caméras connectées, et appuyées par des algorithmes,ou à l’utilisation d’application SOS mobile, ) la sécurité des biens et des personnes.


    A LIRE AUSSI
    Smart city et Internet des objets : les enjeux de la donnée

    Quelles sont les perspectives pour les entreprises ?

    L'entreprise sera un acteur essentiel de la Smart City. C'est vrai que cette dernière propose des arguments de choix pour les attirer: un accès aux THD fixe et mobile, des factures énergétiques réduites, des transports bien plus efficaces (réduction des embouteillages et des temps d'attente), des services innovants pour le stationnement, mais aussi le paiement sans contact, les assistants personnels, etc. 

    Pour les entreprises, et pas uniquement les collectivités, qui auront choisies de rentrer dans ce processus permettant de devenir une Smart City, cela sera aussi pour elles synonyme de gains de productivité. D'autant qu'elles auront également la possibilité de développer elles-mêmes des services innovants, que cela soit des bornes intelligentes (avec reconnaissance vocale) ou des applications pour appareils mobiles qui viendront à leur tour enrichir l’offre de la Smart City. C’est un cercle vertueux qui se met en place pour le bénéfice de tous. 

    Tous ces acteurs, les collectivités, les PME comme les grandes entreprises pourront ainsi améliorer et personnaliser de plus en plus leur expérience clients/usagers.

    Parmi les premières villes intelligentes françaises, on peut citer les exemples de Paris (avec le plan « Paris Ville Intelligente et durable, perspectives 2020 et au-delà ») ou Toulouse (également à l'horizon 2020). 




    Smart city, ville intelligente, transformation digitale, Internet des objets, cloud