SFR Business - marque de SFR   Nous contacter Assistance Espace Client

AFFICHER tous les résultats

SFR Business - marque de SFR Me faire rappeler Nous écrire 0 805 70 24 54 Service & appel gratuits

cloud et hébergement
BUSINESS ROOM POINTS DE VUE, VÉCUS ET EXPERTISE TÉLECOM ET CLOUD

Stockages de données : maîtriser l'inflation avec les technologies Full Flash

Alors que le besoin en stockage de données double tous les ans, les technologies Full Flash prennent le relais des baies traditionnelles pour assurer la scalabilité des ressources et garantir aux utilisateurs un accès rapide aux informations.


Stockage de données : un enjeu pour toutes les entreprises


Avec le Big Data, l’IoT ou le cloud, les besoins de stockage de données en entreprise ne cessent de croître. Les infrastructures de stockage doivent donc être évolutives.
La technologie Full Flash répond à ces contraintes avec une gestion optimisée des IOPS (IOPS, pour Input/Output Operations Per Second)

L’inflation des données stockées est partie pour durer


L’accroissement continu des données à stocker par l’entreprise n’est pas contestable. Ainsi, une étude IDC-EMC estime la production annuelle de données numériques à 40 zettaoctets (soit 10²¹) en 2020. Le chiffre peut paraître abstrait. Mais concrètement, depuis une décennie, une constante se dégage : tous les ans, le volume de données stockées double. 
Cette croissance impressionnante est principalement nourrie par les entreprises. Une société telle que Facebook stocke à elle seule des milliers de téraoctets (10¹²) quotidiennement. Mais toutes les entreprises sont concernées, de la TPE à la PME, car elles s’appuient sur l’analyse de leurs données (big data) pour optimiser leurs processus, le service rendu au client, ou encore leurs coûts de production. De plus, avec l’Internet des objets (IoT), la quantité de données remontant des capteurs d’informations envahissant notre quotidien va encore s’accroître.

Des infrastructures Cloud évolutives


Le stockage de données à l’ère de la digitalisation est l’un des défis majeurs pour les entreprises et leurs DSI. Ils doivent continuellement apporter à leurs métiers des solutions alliant performance et agilité, tout en optimisant les coûts de possession et d’exploitation. Le stockage et la disponibilité des données deviennent donc un défi considérable pour les responsables informatiques, qui doivent apporter à leurs directions métiers des solutions efficaces et agiles, tout en optimisant le TCO.

Leurs contraintes sont de trois ordres :

  • Un besoin de flexibilité : il faut pouvoir ajouter de la capacité de stockage sans remettre en cause l’architecture générale du système d’information. Cette gestion de la modularité et les prévisions capacitaires concernent toutes les entreprises, des TPE aux grands comptes.
  • Un besoin de performance : au-delà de la capacité de stockage de données, ce sont les performances en entrées/sorties (IOPS, pour Input/Output Operations Per Second) qui conditionnent le confort des utilisateurs de l’infrastructure. En particulier, il faut éviter qu’à un instant T, une application engorge les canaux d’accès aux espaces de stockage, au détriment des autres utilisateurs. C’est notamment le cas lors de certains pics d’activité mensuels dans, par exemple, une direction financière.
  • La maîtrise des coûts : la baisse de prix continue du gigaoctet de stockage est contrebalancée par la hausse des coûts d’utilisation, en particulier ceux de la consommation électrique lorsque les IOPS ne sont pas optimisées.

Stockage de données : la technologie Full Flash, un best-seller qui s’impose


Depuis une dizaine d’années, la technologie Full Flash s’est progressivement imposée dans l’univers du stockage de données, d’abord en complément des baies traditionnelles à base de disques rotatifs, puis en tendant à les remplacer totalement. Ses avantages sont nombreux :

  • Des mécaniques d’encryptions des données sans pénalité de performance.
  • Des fonctionnalités de compression et de déduplication des données permettant d’en stocker 2 à 5 fois plus qu’avec des baies, ce qui assure des économies en termes de consommation électrique et d’occupation d’espace en salle blanche.
  • La latence d’accès – temps compris entre la demande d’accès et sa réalisation effective – est réduite, pour un meilleur confort utilisateur.
  • Une latence prévisible en prenant des précautions de remplissage pour éviter un « Garbage Collector hardware ».


A LIRE AUSSI
LA NOUVELLE SOLUTION POUR LE STOCKAGE INFORMATIQUE DE DEMAIN


Privé ou public, des réponses optimisées dans le Cloud pour un stockage des données performant


Depuis plusieurs années, SFR Business a engrangé une expérience considérable sur ces technologies Full Flash, en les mettant en œuvre sur ses plateformes dédiées à ses offres de stockage dans le Cloud. Ces offres - proposées dans le cadre d’un Cloud public ou privé – apportent un ensemble de services clés à des entreprises ne disposant pas d’expertises sur le stockage de données, ou souhaitant se consacrer au développement de leurs activités : le stockage proprement dit, mais aussi la maintenance des serveurs, la sécurité et la performance des accès via le réseau, l’évolutivité des architectures et des ressources disponibles, de façon durable ou momentanée lors de pics d’activité.

SFR Business, partenaire récompensé du leader du Full Flash NetApp


Pour optimiser sa qualité de services, SFR Business a fait le choix de la technologie leader SolidFire de NetApp

Cette technologie permet de contrôler la performance des volumes grâce à une gestion de la QOS (Quality Of Service) innovante à 3 réglages (min, max, burst). En effet la plus part des solutions de stockage se contentent de limiter le nombre maximal d’IOPS qu’un volume pourra générer. Il faudra alors souvent sur-dimensionner son stockage pour répondre au besoin de performance. L’administrateur devra aussi s’assurer qu’il n’y a pas de saturation IOPS dans sa solution et souvent découvrira tardivement qu’il fallait ajouter des ressources physiques quand bien même cet ajout sera possible financièrement et techniquement. Solidfire est un cluster de serveur rempli de disque Flash. Il est très facile d’ajouter et retirer des nœuds de stockage. Cela permet à SFR de répartir les nœuds en fonction du besoin sur 4 centres de donnée.  En plus de cela, la solution offre  la possibilité de réserver une quantité d’IOPS au sein du cluster pour chaque volume. Si la QOS minimum d’un volume est réglé à 15000 IOPS de 4k Octets, peut-importe la charge sur les autres volumes, la solution garantie que ce volume aura toujours suffisamment de ressource  IOPS disponible dans le cluster. Cela permet de gérer finement le capacité plan en observant le nombre de réservation d’IOPS globale sur le cluster. Même si il est possible de relier la solution au réseau SAN à travers des nœuds FC (Fibre Channel), la solution repose sur le protocole iSCSI. L’utilisation de ce protocole est pertinente pour les solutions de stockage car le réseau Ethernet a évolué et permet des débits impressionnants avec des ports de 10G, 40G voir 100G. Pour des performances optimum, il faudra utiliser les Jumbo Frames et rester sur un réseau niveau 2 pour éviter le routage. On utilisera des VLAN pour isoler les environnements de stockage. Généralement un de ces VLAN sera dédié à la virtualisation. Le réseau  Ethernet iSCSI a également d’autres avantages outre le fait que l’on peut réutiliser des switchs déjà dans présent dans les infrastructures. Il permet par exemple de s’affranchir de la lourde tâche de vérification des matrices de compatibilité entre les cartes FC des serveurs, les switchs SAN et les baies de stockage. Cela simplifie les plans de mise à jour de bout en bout. Ajoutez à cela la gestion simplifiée et  automatisée de Solidfire,  nous estimons que l’administrateur aura neuf fois moins de tache à gérer que sur une baie traditionnelle. Soit un gain de temps considérable.


NetApp vient de récompenser son partenaire SFR Business pour la mise en œuvre maîtrisée de sa gamme, en particulier dans le cadre de ses offres PRA Cloud et d’hébergement d’applications critiques. 

Cette distinction valide l’expérience acquise par les équipes de l’opérateur. Ils font non seulement profiter leurs clients de ces offres de stockage dans le Cloud, mais aussi les administrateurs de ressources de stockage de données. 

Ces derniers pourront en effet trouver auprès de SFR Business de précieux conseils dans la mise en œuvre de ces technologies, mais aussi s’appuyer sur ses ressources mutualisées afin de se libérer de certaines tâches répétitives et complexes, pour mieux se consacrer à l’amélioration du service rendu à ses utilisateurs. 


Olivier Draghi

Expert Technique en Architecture Cloud


Stockage, Cloud, Hébergement, Full Flash, NetApp

Olivier Draghi

Architecte Datacenter et Cloud

En 2010, je participai à la création du 1er Cloud SFR. Du développement au système, du réseau au stockage, mon métier consiste à concevoir nos infrastructures Cloud afin qu'elles répondent aux besoins du marché actuel, et qu'elles soient évolutives pour anticiper les besoins futurs.


Vous souhaitez Nous contacter
Nous écrire
0 805 702 454 Service & appel gratuits