SFR Business - marque de SFR   Nous contacter Assistance Espace Client

AFFICHER tous les résultats

SFR Business - marque de SFR Me faire rappeler Nous écrire 0 805 70 24 54 Service & appel gratuits

BUSINESS ROOM POINTS DE VUE, VÉCUS ET EXPERTISE TÉLECOM ET CLOUD

Tablettes, 4G, usages en mobilité... le point de vue de Samsung

Les tablettes, le cloud, la 4G révolutionnent les usages professionnels. Analyse de ces tendances et vision prospective de Maxime Guirauton, Directeur Marketing B2B chez Samsung Enterprise, IT & Telecoms.


En termes d'usages en mobilité, quelles sont les attentes du marché liées à la 4G ?

La 4G apporte aux entreprises des possibilités élargies de travail en mobilité. Un débit comparable à celui d'un accès fixe, sur un smartphone, une tablette ou un PC portable, ça change tout... Prenons l'exemple d'une flotte de commerciaux, répartis en France : pour faire un point hebdomadaire, impossible de les réunir. En revanche, avec la 4G, il devient possible de faire de la visio avec du partage de documents. Agria, un des partenaires technologiques de Samsung, a développé une solution de ce type. La fluidité apportée par la 4G, même avec une ou deux douzaines de personnes, est remarquable.

La 4G amène également une plus grande interactivité, notamment grâce à la rapidité des échanges avec le cloud. En résumé, en situation de mobilité, on pourra faire beaucoup plus de choses car dans des délais plus courts. Les bénéfices se résument donc par les mots : productivité, agilité, fluidité, interactivité et temps réel.

Les ventes de tablettes ont explosé, dépassant de loin les prévisions qui avaient été faites. Quelle explication et quelles conséquences voyez-vous ?

Le succès des tablettes s'explique par le fait qu'elles répondent à de nouveaux besoins, ou qu'elles répondent à d'anciens besoins mal adressés. Dans cette seconde catégorie on peut compter les PC portables, parfois suréquipés au regard des besoins réels de l'utilisateur. Par exemple, un technicien de maintenance n'a pas toujours besoin de ce que propose un PC portable : la saisie dans une grille, puis l'envoi en temps réel peuvent très bien lui suffire. Du coup, certains métiers se sont trouvés suréquipés ou, au contraire, sous équipés au motif que « c'est trop puissant, cher et peu pratique ».

Second point, les tablettes connectées, en 3G ou potentiellement en 4G, sont mieux intégrées que les PC portables équipés de clés USB ou d'autres dongles. La particularité chez Samsung est que nos tablettes sont aussi des téléphones, ce qui engendre parfois un usage seulement occasionnel d'un autre téléphone mobile.

La troisième raison du succès des tablettes est l'apparition rapide d'applications et de versions logicielles finalement plus simples et efficaces que les logiciels d'origine. Indirectement, les tablettes ont donc fait « maigrir » certaines applications et les ont rendues plus réactives : encore un gain de productivité.

Enfin, l'apport du tactile, la compacité, l'autonomie, la recharge rapide et la baisse du poids les ont rendues très attractives en comparaison des PC portables.

Comment les tablettes intègrent-elles les entreprises aujourd'hui ?

Sur le marché français, on peut observer que les tablettes entrent parfois dans les entreprises - non par le fait des DSI - mais par les directions métier, notamment le marketing et les forces commerciales. Grâce aux tablettes, les points de vente et autres agences commerciales s'équipent également, pour réinventer leur métier et leur dialogue avec le client.

Le cloud est également en plein essor. Vous lancez en France le Chromebook, un ordinateur portable dédié à cet usage. A quels besoins professionnels répond-il ?

Aujourd'hui, certaines entreprises ou équipes sont passées au « full mobile ». Elles utilisent notamment Google Entreprise : e-mail, applications et données dans le cloud. C'est typiquement à elles que s'adressent les ChromeBook. Par ailleurs, certains utilisateurs recherchent un outil de travail qui soit finalement assez proche de la tablette, au sens où ils veulent peu de stockage et beaucoup d'interactivité. Cet outil s'adresse aussi aux flottes de grande ampleur, pour lesquelles le coût réduit est un élément déterminant.

L'usage professionnel des terminaux mobiles soulève des questions de sécurité. Comment y répondez-vous ?

Dans le cas des terminaux mobiles Samsung, il faut rappeler qu'ils répondent aux besoins de sécurité des entreprises, grâce à un écosystème de partenaires technologiques auxquels nous avons ouvert nos API (interfaces de programmation), afin qu'ils développent les connecteurs nécessaires à une sécurité élevée.

Concrètement, nos terminaux disposent de VPI IPsec, et du cryptage en 256 bits (hardware, software, carte mémoire). Et nous allons proposer très bientôt, avec SFR Business Team, la solution de sécurité matérielle et logicielle Knox. Il s'agit d'une application qui crée en quelque sorte deux containers de données, sécurisés et séparés, sur un terminal mobile : l'un pour les données professionnelles et l'autre pour les données personnelles.

De cette façon, l'entreprise dispose d'un espace sécurisé sur le terminal du collaborateur, avec des possibilités de contrôle à distance. En cas de tentative pour cracker le téléphone, Knox se déclenche, ferme le container, et donne la possibilité à l'administrateur de l'entreprise d'effacer les données confidentielles quasi-instantanément. Quant à l'employé, il bénéficie de la protection de ses données personnelles - puisque l'entreprise ne voit pas dans son container privé.

Comment voyez-vous l'horizon technologique 2014 ?

Chez Samsung, notre analyse pour le futur proche est résumée par l'expression « smart workplace », qui repose sur une grande facilité de communication entre les individus mais aussi entre les équipements. Avec pour conséquence une simplification des tâches en toutes circonstances : imprimer chez soi, par liaison sans fil, un document de travail stocké sur sa tablette, par exemple. Ou diffuser en réunion un document à tous les terminaux mobiles présents...

Avec la 3G et la 4G, que reste t-il au WiFi ?

Avec le WiFi, on est tributaire du spot sur lequel on se trouve connecté, au bureau, à la maison, à l'hôtel... En France, nous avons la chance d'avoir une excellente couverture 3G, et ce sera demain le cas en 4G. Les réseaux 3G apportent donc une plus grande liberté de mouvement. Un avantage auquel la 4G ajoute un débit élevé, proche de celui d'un accès fixe.

 

4G, internet mobile, smartphone, tablette tactile